photo 1
Mes bébés, Un peu de moi

Le jour où on retire les barreaux du lit…

photo 1Libérééééé, délivrééééé, voilà plus d’une semaine que nous avons retiré les barreaux de la cage du lit de Petit Pois, sur un côté, le côté de la liberté. Cela nous trottait dans la tête depuis longtemps, on avait même essayé de lui mettre un matelas au sol quand il avait 8 mois, mais bon il se carapatait à vitesse grand V, en rampant à l’extérieur et il était difficile à cet âge là (du moins je trouve) de le raisonner. Depuis que nous sommes dans notre nouvelle maison, cela m’est revenu en tête, comme une évidence. Avec Petit Pois nous pratiquons la motricité libre (article que tu peux retrouver ici avec vos superbes commentaires merci encore 1000 fois) et j’avoue que de le laisser dans un lit duquel il ne peut pas sortir seul, ça me paraissait ne pas être très logique.

Comme nous devions déménager, que le changement était déjà important pour lui je ne voulais pas le bousculer. Puis je l’ai vu évoluer les premiers jours dans la maison, à son aise, prenant ses marques comme jamais, à l’aise dans les escaliers, allant tout seul dans sa chambre ou la salle de jeux… Je me suis dit qu’il était temps. Il sait monter seul sur sa chaise haute, alors que c’était le « dernier » truc où il avait besoin de nous pour se mouvoir et puis il y avait le lit.

Un mercredi nous sommes donc aller chercher une petite barrière de lit ikea car, la petite angoisse de la maman c’est qu’il tombe pendant la nuit. Nous avons voulu l’installer mais elle n’était pas compatible avec le lit de Petit Pois, la poisse. Comment faire ? Construire une petite barrière, remettre les barreaux finalement ? En fait, nous n’avons rien mis, juste le matelas au sol qui était déjà prévu à la base.

photo 2

J’ai donc roulé une serviette pour faire un boudin et je l’ai calé sous le drap housse de Petit Pois pour qu’il sente un rebord. Honnêtement je pense qu’il n’y a que moi que cela rassure, je pense que lui s’en fout ! J’ai vu que beaucoup avait commencé par une sieste, nous avons commencé par une nuit. La sieste est un moment où les volets ne sont pas fermés et la tentation grande d’aller explorer, donc je l’ai laissé dans sa chambre sans attendre qu’il dorme, ce qu’il n’a pas fait. Il a sauté sur son lit, est monté, descendu, bref à explorer. La nuit en revanche, je lui ai bien expliqué, pourquoi on avait enlevé son lit (parce qu’on lui faisait confiance, parce que maintenant il pouvait s’il avait envie sortir de son lit), que son lit était toujours un lieu pour dormir, que Mickey serait là aussi (atta faut pas l’oublier lui sinon on est mort, cf la fille qui l’a oublié dans la machine à laver toute une journée…), qu’on était en bas comme d’habitude.

ROUND 1

Je l’ai entendu se lever, faire des pas dans la chambre, courir (dans le noir…), attraper des livres, faire le foufou. J’ai attendu 15 min, qu’il explore tranquille, je suis montée et je lui ai réexpliqué, que c’était la nuit, qu’on dormait, que le lit était fait pour dormir…

ROUND 2

Je n’ai plus rien entendu, je suis montée 1h après, il dormait sur le matelas au sol… Je l’ai délicatement remonté, remis la couette et son doudou.

ROUND 3

En allant mon coucher, je suis allée voir, il n’avait pas bougé, et a passé la nuit comme ça. OUF.

photo 3

Toute la semaine s’est déroulée de mieux en mieux, plus besoin de remonter, je n’entends plus de pas, il reste dans son lit comme s’il y avait les barreaux. D’ailleurs le matin, sauf exception du week-end où il a allumé sa lumière seul et a lu (oO), il m’attend DANS son lit. J’entends des mamaaaaaaaaaaaaan au loin et lui est debout dans son lit. C’est marrant je trouve, car il pourrait descendre, avec la lumière du jour on voit presque clair. Mais non…

Les siestes se déroulent parfaitement, si il est fatigué je le pose comme pour une nuit et je le récupère 2h après, s’il n’est pas fatigué par contre c’est la fête du slip (mais ça l’était déjà quand il avait les barreaux)

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply celine 30 janvier 2015 at 9 h 58 min

    Top un super travail :)

    • Reply Julie Podecolle 30 janvier 2015 at 13 h 00 min

      Merci :D

  • Reply La revue du web #40 | Papa Panique 1 février 2015 at 19 h 35 min

    […] Lire l’article sur le blog de Julie podecolle […]

  • Reply ElsaNeverland 9 février 2015 at 9 h 49 min

    Ça me donne envie pour ma puce, sauf qu’on ne peut pas enlever les barreaux de son lit… Ça attendra donc qu’on lui achète son lit de grande :)

    • Reply Julie Podecolle 10 février 2015 at 8 h 50 min

      Ah oui dommage si vous ne pouvez pas enlever un pan du lit, nous on l’a juste dévisser et comme tout est accrocher au cadre du lit ça tient… C’est pas forcément fait pour. Je pense qu’on le passera à un lit de grand cet été.

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Amok cambodgien à ma façon #recette

    Il y a 2 ans, j'ai passé 6 mois en Asie, à faire plusieurs pays dont le Cambodge. J'y suis...

    Fermer