ccpetit
Un peu de moi

Le dernier trimestre, l’angoisse monte, les pleurs aussi…

Je sais pas pourquoi mais ce dernier trimestre me file les pétoches… Jusque là j’étais MEGA zen, la zenattitude incarnée, quand on me disait « ça va ? », jé répondais invariablement « parfait, franchement top, aucun souci ». Même si ce n’était pas toujours vrai, je suis plutôt du genre positif et j’ai l’impression que plus on l’est, mieux c’est. A chaque fois que la sage-femme me proposait tel ou tel truc pour mieux dormir, mieux digérer, mieux gérer les remontées acides, je disais non non ça va passer pas besoin de prendre un truc. Bref, la patate.

Et depuis une semaine, ça y est j’angoisse grave, mais grave, j’ai l’impression de tout me reprendre dans la tronche comme une bombe à eau qui explose. La patate chaude qui t’arrive en pleine poire… Je m’explique.

- On devait avoir droit à la prime pour la naissance et donc à la paje pour faire garder Petit Pois et finalement, par un calcul à la con on y a plus droit (pourtant nos revenus sont clairement sous le barême, mais il faut aussi un revenu minimum sur cette année et Mr Geek ne l’a pas à 100 euros près… Donc en gros si t’es pas dans cette putain de fourchette et même en touchant près de 10 000 euros de moins que leur barême tu as le droit à rien). Grosse douche froide, panique à bord. C’est pas tant la prime car on a été super sérieux sur les achats et rien de bien cher, mais c’est pour faire garder bébé… Comme on va faire en étant indépendant et en gagnant peu pour le faire garder correctement ?

- Justement en parlant de la garde ça me stresse complètement, je n’ai pas envie de choisir quelqu’un maintenant alors que je ne connais pas mon bébé. Ca parait con et je sais que toutes les mères doivent le faire, mais comme je suis indépendante je me dis aussi que rien ne m’oblige à reprendre le 3 août (oui parce que j’ai que 2 mois après la naissance de bébé…). Alors est-ce que je ne pourrai pas pousser à le garder un peu ? Mais est-ce que j’en aurai envie ? est-ce que j’aurai la force ? Est-ce que c’est fait pour moi ? Et au niveau de l’argent, on aura droit à rien car pas de congés parental ?

- La nuit je me réveille à 4h du mat, je n’arrive plus à dormir, j’ai mal aux jambes ou alors bébé me tape à l’intérieur, ou juste voilà j’ai plus envie de dormir. Je me réveille avec le mal de crâne alors que jusque là j’en avais plus du tout (moi qui suis très sujette aux migraines). Résultat la journée je suis un zombie, j’ai envie de rien et surtout j’ai beaucoup de mal à travailler, sauf que c’est ma dernière ligne droite pour avoir du chiffre… Alors je stresse, je me culpabilise, je me dis que je vais être sans argent…

- On a parlé de la liste de naissance avec Mr Geek et il a voulu virer plein de trucs en me disant que ce n’était pas indispensable, que c’était cher, que ça servait à rien. Alors je lui ai dit que justement la liste ça servait aussi à ça, à se faire offrir des trucs qui font plaisir mais qui ne sont pas indispensables, vu qu’on l’a déjà…

- Hier on a eu une conversation avec Mr Geek sur l’appartement, qu’on serait vite à l’étroit et qu’il faudra à terme qu’on cherche autre chose, et j’ai pleuré. D’un coup comme ça, tout ce qui me trotte dans la tête a explosé, j’ai pleuré tout ce que j’ai pu et ça m’a fait un bien fou. Je lui ai tout déballé tout ce qui me stresse : des trucs matériels, financiers, à l’accouchement, à la suite, au boulot, à nous et que oui je me raccrochais à des trucs à la con comme choisir un doudou ou un bavoir mais que ça c’était concret au moins, que je savais où je mettais les pieds. Je crois qu’il a rien capté sur le coup et finalement ça nous a fait du bien.

- En plus la sage-femme m’a dit qu’il fallait que j’aille voir une diététicienne, j’ai dit NO WAY, j’ai passé ma vie là dedans c’est pas pour le faire pendant la grossesse… Résultat elle l’a noté sur son compte rendu pour la gynéco de la maternité que je dois voir la semaine prochaine, je sens qu’on va commencer sur un bon pied toutes les 2….

M’enfin tu vois ça commence en fanfare ce dernier trimestre :D

Désolée pour le pavé, mais parfois ça fait du bien de s’exprimer, je vois pas trop à qui je pourrai déballer tout ça sinon. Mes amies avec des enfants vont me dire « c’est normal tout le monde passe par là » et les autres « t’inquiète ça va passer ». Je le sais tout ça, n’empêche, maintenant je suis pressée d’être à la fin, et pourtant je suis loin d’avoir fini :D

Previous Post Next Post

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply maman mymou 17 mars 2013 at 11 h 21 min

    je te dirai bien que c normal mais ça aide pas du tout…
    Ce qui m’a aidé c’est de me dire « ok chaque chose en son temps… la prochaine étape c quoi? » au moins t’as qu’une seule angoisse à la fois, LOL!
    Tu laisse les trucs chers et « inutiles » sur la liste de naissance car tu en a besoin moralement et comme tu dis ça sert à ça une liste hein merde!… le geek c un mec il comprend rien! Il a pas des hormones qui le travaillent !
    Quand la gynéco te parlera de poids tu diras « oui oui » et après tu feras ce que tu veux.
    Dis toi qu’être indépendante c peut-être une chose positive comme ça tu peux changer d’avis pour le congé, prendre plus de temps pour choisir un mode de garde, etc…
    Tu te dis peut-être que c facile pour moi de dire ça mais sache que je te comprends car ici on a aucune aide: PAS de prime de 7 mois, PAS d’alloc, rien! LOL
    Allez courage et plein de bisous

    • Reply Julie 17 mars 2013 at 11 h 24 min

      Merci pour tous tes conseils que je vais suivre à la lettre :)) Déjà une chose après l’autre, et pour la liste de naissance j’ai tout laissé comme ça au final, je crios que la crise de larmes l’a aidé à comprendre que j’avais besoin de ces choses « futiles » ! Une angoisse à la fois, pour le moment, j’essaie de me concentrer sur mon poids pour ne pas faire de folie et me mordre les doigts cet été… Merci encore <3 Bisous

  • Reply Sophia 17 mars 2013 at 13 h 11 min

    Je t’envoie tout mon soutien! Prends les choses une par une :) Ton bébé arrive, concentre-toi la-dessus, le reste suivra, fais-moi confiance! <3 Des bises! Courage!

    • Reply Julie 17 mars 2013 at 14 h 29 min

      C’est gentil, je sais que ça ira au final car on trouvera toujours des solutions :)) bises

  • Reply Soma 17 mars 2013 at 14 h 13 min

    Je comprends toutes tes angoisses.
    J’en ai des similaires et pourtant c’est Bébé 2.
    Pour ma part, je ne chercherai pas de boulot avant les 4 mois de mon bébé. Cela sera déjà suffisamment un déchirement. Je crois que c’est terrible de confier son bébé à 2.5 mois : comment peut on donner un congé parental si court ? Cela me tue.
    Pareil que toi, pas de fric durant ce congé, parce que j’étais indépendante & que je n’avais pas suffisamment cotisé pour avoir quoique ce soir.
    Nous allons devoir déménager, trouver un logement, nous installer, etc… Je ne sais mm pas où inscrire ma fille en maternelle car nous ne savons pas où nous allons habiter.
    Bref, un brouillard plus qu’opaque m’attend…
    Je m’appuie (beaucoup) sur mon homme qui supporte énormément de choses.
    Quant à la liste de naissance, je n’en ai pas fait, parce que l’indispensable je l’ai et qu’en vivant en Inde, j’ai appris à vivre avec le minimum : au final, un bébé n’a besoin que d’une chose : ses parents. Le reste n’est que fioriture. Cela a été dur de l’accepter ms ma fille me démontre auj qu’elle a surtout besoin de nous.
    Courage…

    • Reply Julie 17 mars 2013 at 14 h 28 min

      Merci pour ton témoignage, je trouve ça dure ce « trou noir » que j’ai en face de moi, à savoir si je pourrai retrouver une activité régulière après mon congés, ou si je serai obligée de travailler pendant pour garder mes clients… Mais bon je vais prendre les choses une par une :) Pour ce qui est de la liste de naissance, je l’ai surtout faite car je sais que les gens vont vouloir nous offrir des choses alors autant que ce ne soit pas des choses moches que j’aurai envie de garder au fond de mon placard. Car comme toi, je pense qu’il a déjà l’essentiel et qu’il n’aura pas besoin de plus au jour le jour… Bises et courage à toi aussi

  • Reply ElsaNeverland 17 mars 2013 at 18 h 38 min

    Comme je te comprends!
    J’ai aussi des angoisses, surtout pour l’aspect financier… Parce que même si j’avais bien réfléchi à tout, de mauvaises nouvelles nous sont tombées dessus pendant la grossesse.
    1/ Comme tu le sais, je suis moi aussi indépendante et jusque là, quand mes contrats m’apportaient trop peu, j’avais le chance de toucher le RSA en complément. Or, depuis octobre, ce n’est plus le cas (et oui, la CAF trouve qu’un couple a largement assez pour vivre avec un SMIC amélioré). Mieux! Ils me réclament de l’argent parce qu’ils ont mis beaucoup de temps à traiter mon dossier et ont continué à me verser le RSA \o/
    2/ Il paraît que c’est la crise… Je n’ai pas dégoté un seul contrat depuis le mois de juin… Je ne pensais pas être en « congé maternité » si tôt.
    3/ Je n’ai évidemment pas cotisé assez ces dernières années pour avoir droit à une allocation de la part de la caisse des auteurs…
    4/ Je n’ai droit à aucune aide pour la garde de ma petite et je ne serai bien évidemment pas du tout prioritaire sur les listes d’attente des crèches: ben oui! je travaille à la maison! Je peux bien garder ma fille tout en traduisant des bouquins! Trop facile ^^

    Pourtant, je reste positive… Peut-être parce que je ne réalise pas bien ce que tout ça veut dire. Peut-être parce que j’ai la chance de ne pas être si mal lotie, quand je me concentre sur les aspects positifs et les chances que j’ai.
    1/ Mon homme n’est pas travailleur indépendant. On a la chance d’avoir au moins un salaire fixe qui rentre tous les mois.
    2/ Pas de boulot pendant ma grossesse: j’en ai profité à fond. J’ai pu me reposer quand j’en avais besoin. Résultat: une grossesse sans problème notoire.
    3/ On a la chance d’avoir une grande maison sans payer de loyer (Je ne pense pas au fait que grande maison = charges énormes… Donc en gros ça revient au même, le confort en plus).
    4/ Pour la suite, je compte sur le fait que ma fille sera parfaite et très sage, et me laissera travailler tout en la gardant à la maison… heureusement, si j’ai besoin d’aide, ma mère sera là (même si elle est un peu handicapée, et ne pourra donc pas s’en occuper seule tant que la petite ne marchera pas, ce sera quand même un grand soutien). Enfin… Encore faudrait-il que je retrouve du boulot dans la traduction… Parce que si je dois prendre un boulot classique, genre caissière à Prisunic, je sais pas qui la gardera… Mais j’y crois!!!

    Enfin voilà… je sais pas si ça peut te consoler… Mais tu n’es pas seule.
    Et je pense qu’on passe toutes par des moments de doutes, alors qu’on sait qu’on va bientôt changer radicalement de vie!
    En attendant, courage, relativise, et le conseil des copines précédentes me semble très bon: affrontent les problèmes les uns après les autres.

    (Waouh! Je n’écris pas ou peu sur mon blog mais je me lâche chez toi! Désolée pour ce pavé ^^’)

    • Reply Julie 17 mars 2013 at 19 h 49 min

      Ah mais j’adooooore ton pavé :)) Tu peux m’en faire quand tu veux !! Tu as raison, je pense que c’est une passade et que bientôt (très vite) je vais retrouver la gniac car je suis comme ça au fond. Moi aussi si je m’imagine dans quelques mois c’est avec le bébé en écharpe et la possibilité de rédiger pendant qu’il dort. Je sais que beaucoup vont dire que c’est impossible, et ça le sera peut-être, mais j’aime croire à cette idée qu’il laissera maman travailler à la maison tranquille :)) En attendant pour l’argent, on fera avec ce qu’on a, y’a pas de raison qu’on s’en sorte plus mal que d’autres hein ? Bisous

      • Reply ElsaNeverland 18 mars 2013 at 11 h 05 min

        Comme tu dis! On arrivera bien à se débrouiller!
        Je suis sûre qu’il y a plein de personnes qui se trouvent dans des situations plus difficiles que les nôtres!
        Et puis… l’argent ne fait pas le bonheur ^^

  • Reply Carnet rose 17 mars 2013 at 22 h 42 min

    Ah, les tracas matériels! on y passe tous plus ou moins… Mon homme est indépendant, son activité est jeune donc peu rentable, moi je ne travaille pas… par moment c’est carrément l’angoisse! Et puis j’essaie de lâcher prise, nous sommes heureux, on s’en sort pas mal… ça va aller!
    Courage, prends les choses une par une, concentre toi sur ton bien être présent et celui du bébé, chaque chose en son temps ;)
    Et la diététicienne, j’avais envie de dire : on l’emm*** !!! non mais, si on peut plus grossir tranquille maintenant!!

    • Reply Julie 18 mars 2013 at 15 h 23 min

      C’est ce que je me dis aussi, on est heureux et on a un toit sur la tête c’est déjà pas mal… Même si parfois j’aimerai craquer sur des petites choses en plus pour me faire plaisir :)

  • Reply Madame Renard 18 mars 2013 at 7 h 30 min

    Pour entrer dans le 3e trimestre incessamment sous peu, je comprend.. les gens ne peuvent pas comprendre, soit parce qu’après coup on prend du recul, soit parce qu’ils ne l’ont pas vécu. Mais malheureusement il n’y a qu’une chose à faire.. attendre et voir comment tout ça se passe!

    Et tout va bien se passer au final!

    • Reply Julie 18 mars 2013 at 14 h 35 min

      Tout à fait, je sais que cela va passer, je pense qu’il y a des périodes comme ça où toute l’angoisse monte… Parfois j’ai l’impression que rien n’est prêt, parfois j’ai l’impression d’être en avance sur tout, bref ça dépend d’une journée à l’autre :)

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Post-it_Green
    La fille qui faisait des listes

    J'ai toujours aimé faire des listes pour tout et surtout pour le boulot. A la fin de la journée, je...

    Fermer