Mes bébés

Le choix d’une maternité éloignée de son domicile

urlPour Petit Pois, j’ai eu de la chance, la maternité Amie de bébé la plus proche de chez moi était à 5 minutes en voiture ! Je n’ai pas pu passer à côté ça aura été bête, je voulais un accouchement physiologique et un suivi uniquement avec une sage-femme jusqu’au 7ème mois, et j’ai eu (à peu près) ce que je voulais.

Depuis nous avons déménagé à 25 km de Bordeaux et à 35 km de mon précédent lieu d’accouchement et nous habitons à 5 minutes à pieds d’une maternité. Pourtant, dès le début j’ai su que je ne voulais pas accoucher là, même si c’est derrière chez nous. Je n’avais pas entendu de très bons échos concernant la partie maternité, elle est toute petite et je ne me sens pas en confiance. En en parlant avec une sage-femme du coin, elle m’a bien dit qu’ils n’étaient pas trop formés au « physio » mais plutôt à la césarienne décidée rapidement. Bref je le savais ça ne serait pas là. Ensuite à proximité nous avons les grosses cliniques bordelaises, celles qui devraient être pour moi une évidence car ce sont les plus proches de chez moi. Elles ont bonne réputation même si pour moi ce sont des « mastodontes » et cela devrait être la logique, surtout que j’ai accouché relativement vite.

Mais non.

En fait en en parlant avec le Geek, il m’a dit « et pourquoi on devrait changer une équipe qui gagne ? », et il n’a pas tord. Alors je braverais les 35/40 km et les probables minutes interminables de bouchons si ça tombe à 17h ou à 9h le matin mais j’irai accouché dans ma précédente maternité. Je connais, je sais qu’ils ont de bonnes équipes, qu’ils sont formés pour l’accompagnement à l’allaitement, que j’y serai bien.

J’ai par contre pris la « même formule », j’ai trouvé une charmante sage-femme à 2 min de chez moi pour le suivi mensuel et les questions diverses et variées et je serai suivie à 7 mois par le même gynéco que la dernière fois. Pour moi c’est l’idéal, je n’aurai donc normalement à aller à la maternité uniquement pour les échographies (comme je l’ai fait pour celle de la datation et celle des 12 SA) et puis pour la fin de la grossesse. En fait je suis rassurée, ça me trottait dans la tête, je ne savais pas comment m’y prendre et si c’était la bonne décision, mais en appelant la maternité et en prenant les rdv, j’ai su que j’avais fait le bon choix. Et puis Mr Geek est rassuré aussi je crois, il connait le terrain et ne se sent pas perdu :)

Restent les questions en suspend : vais-je avoir le temps d’arriver ? est-ce que je vais accoucher dans ma voiture ? est-ce que je vais devoir accoucher chez moi ? est-ce que je partirai à temps ?

Et vous vous avez accouché « loin » de chez vous ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Catwoman 30 avril 2015 at 9 h 12 min

    Tu as de la chance d’avoir pu choisir :-)

    Les petites maternités ne sont pas des monstres ;-) Pour mon ainée, j’ai accouché dans une toute petite structure (moins de 300 naissances par an), loin de mon domicile mais proche de celui de mes parents. J’ai été super bien accompagnée dans l’accompagnement du dépassement de terme, la gestion de la douleur, la naissance en elle même puis les premiers jours … Ils n’avaient pas de label mais ils étaient géniaux !

    Pour le deuxième, ça n’a pas été pareil. Je n’ai pas eu le choix de la maternité : c’était Ajaccio ou … Ajaccio ! Il n’y a pas d’autre maternité à moins de 150 km et je ne pouvais dire de me rapatrier chez mes parents car il y avait déjà un autre enfant qui plus est en plein première rentrée des classes !

    • Reply Julie Podecolle 30 avril 2015 at 9 h 58 min

      Oui c’est clair que j’ai de la chance. Le problème n’est pas la petite structure, au contraire même, mais plutôt la façon dont ils gèrent cette petite structure et les divers échos que j’ai eus avec des infirmières qui bossent là bas (ça ne met pas DU TOUT en confiance). C’est aussi pour ça que j’ai pris le parti de faire de la route, car autour de Bordeaux il y a plusieurs maternités, plutôt que d’avoir peur tout au long de la grossesse :))

  • Reply Ma P'tite Paupiette 30 avril 2015 at 9 h 38 min

    Mmmh je connais la maternité derrière chez toi et moi non plus je n’aurais pas voulu accoucher là…

    • Reply Julie Podecolle 30 avril 2015 at 9 h 59 min

      Ah oui tu vois ce que je veux dire alors :))))

  • Reply Kalua 30 avril 2015 at 10 h 03 min

    Pour ma part, les maternités les plus proches sont à plus d’1h15 – 1h30 de route de chez moi … Quand tout va bien ! (je précise que j’habite dans un village de 3500 pers, pas en plein desert) J’ai eu la bonne idée d’avoir mes enfants en fin d’année, donc il y avait un risque non négligeable de neige, toujours très sympa sur les routes de montagnes…. Bref je n’ai pas cherché le confort ou les options, j’ai simplement choisi la maternité avec la meilleure route d’accès en cas de neige !
    Avant il y avait une petite maternité à « seulement » 30 min (quand on va super vite, donc 40 -50 min en plein travail), je peux te dire que j’aurai vraiment été ravie de la trouver !

    • Reply Julie Podecolle 5 mai 2015 at 9 h 39 min

      Ca fait une belle distance effectivement !! Je comprends tout à fait que là on pare au plus près et non pas au plus confort :))

  • Reply Emilie 30 avril 2015 at 11 h 43 min

    J’ai accouché dans la maternité la plus proche de mon domicile. En fait je ne me suis pas posé la moindre question quant à ce que je souhaitais pour mon accouchement car c’était mon premier enfant et je n’avais aucun avis sur le sujet.

    • Reply Julie Podecolle 5 mai 2015 at 9 h 40 min

      C’est vrai que pour le 1er je m’étais bien renseignée sur l’accouchement physio et j’avais eu la chance d’avoir une mater à côté de chez moi… Sinon la plupart font comme toi et prennent la mater la plus proche, ce qui reste le plus logique :)

  • Reply MamanGrenouille 30 avril 2015 at 17 h 14 min

    J’ai accouché et fait tout mon suivi de grossesse pour ma première et ma seconde grossesse dans un hôpital à 5min de chez moi. J’ai été suivi par la même sage femme pour les deux. L’avantage de cet hôpital c’est que je peux tout y faire (échographie, préparation à l’accouchement, rééducation du périnée et aide à l’allaitement).
    Mon accouchement s’est très bien passé et j’ai été très satisfaite du personnel et de la façon dont s’est déroulé mon accouchement la première fois. J’avais eu de bon échos et je n’ai pas été déçue. Je ne me suis donc pas posé de question pour ma deuxième grossesse :-)

  • Reply Julie Podecolle 5 mai 2015 at 9 h 41 min

    Tu m’étonnes :) Quand tout roule à 5 min de chez toi il ne faut surtout pas changer une équipe qui gagne :)))

  • Reply Cora 19 mai 2015 at 22 h 43 min

    De mon côté, quand je suis tombée enceinte, avec le Papa on a vite abordé le sujet de la maternité.
    Et le choix se portait entre la maternité de l’hôpital (donc publique) et une maternité catholique privée que je connaissais de nom et de réputation (plutôt bonne).
    Donc on a opté pour la seconde, quand même située à 40 minutes de route. J’avais une sage femme juste à côté de chez moi pour la préparation à la naissance.
    J’ai été très bien suivie par mon gynéco à la clinique, d’ailleurs il a assuré quand il a fallu m’hospitaliser à 31 semaines pour une menace d’accouchement prématuré, et pour la césarienne qui a suivi à 36 semaines.
    Bref, j’ai accouché il y a deux mois et demi de ma Poupée et je ne regrette absolument pas d’avoir été dans une maternité éloignée :-)

    • Reply Julie Podecolle 29 mai 2015 at 20 h 26 min

      On est un peu dans la même situation finalement (sage femme à côté et maternite éloignée). Contente que tout se soit bien passé car ca a du être du stress cette arrivée si tôt !

  • Reply Vio la Vilaine 28 mai 2015 at 0 h 26 min

    Pour ma Naine, j’avais pas eu le choix : on habitait dans un village perdu dans les montagnes, et la première maternité se trouvait à 50km. Une toute petite maternité, avec un seul accouchement par jour en moyenne (non je n’ai pas vécu sur la Lune, oui c’était en France), mais des équipes au top, formées pour l’accouchement dans l’eau, avec une salle nature et un véritable accompagnement à l’allaitement.

    Pour le Lardon, on avait déménagé juste à côté d’un des plus gros centre hospitaliers de la région, limite j’aurais pu y aller à pieds le jour J. Un mastodonte comme tu dis, dont j’aie eu besoin finalement puisque le coquin est né deux mois avant terme et a fait un séjour en réa.

    Si un jour on a la folie de mettre un troisième en route (pour le moment je suis dans la phase « je songe à mettre de la mousse polyuréthane dans mon vagin pour le condamner »), je choisirais probablement d’accoucher en plateau technique avec une sage-femme qui m’aura suivi tout au long de ma grossesse, le rêve quoi. Un peu comme toi. Je pense que c’est un parfait compromis.

    • Reply Julie Podecolle 29 mai 2015 at 20 h 28 min

      Un seul accouchement par jour ? C’est fou quand t’y penses ! Effectivement le combo sage femme/maternité est ce qui me convient le mieux, je trouve ça l’ideal. Maintenant faut juste que j’accouche pas sur la rocade ca me ferait chier de dire aux gens de venir me voir sortie 23…

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Deux enfants rapprochés ?

    J'ai lu il y a quelques jours l'article de Baby Meets the World, sur le fait d'avoir deux enfants rapprochés...

    Fermer