Un peu de moi

La force des mots qui rassurent

Capture d’écran 2014-07-10 à 09.59.56J’ai eu cette idée d’article cette nuit, alors que je me levais pour la deuxième fois pour réconforter Petit Pois. En ce moment, il se réveille toutes les nuits, vers 4h du matin et je ne sais pas pourquoi, il n’a pas chaud, pas froid, rien qui a priori ne devrait perturber son sommeil. J’en suis venue à me dire qu’il était à la fin d’un cycle de sommeil vers cette heure-ci et qu’il n’arrivait pas à retrouver le sommeil tout seul, je dois venir lui remettre la tétine, le rassurer avec une petite caresse à la joue.

Pourtant cette nuit, ce n’était pas pareil, lorsque je l’ai couché il a beaucoup pleuré, j’ai attendu un peu, Mr Geek y est allé mais ça n’a rien donné… On a encore attendu un peu mais je sentais que ces pleurs n’étaient pas les mêmes que d’habitude, qu’ils ressemblaient aux pleurs qu’il faisait quand il avait 8 mois et que j’avais du dormir à côté de lui après 3 nuits entre-coupées.

Quelques heures avant nous étions chez la nounou pour signer le contrat, nous avons passé 1h30 chez elle où Petit Pois a joué dehors avec l’un des garçons gardés. Il a fait du toboggan, est allé dans le bac à sable, a parcouru le jardin en long et en large, bref il s’est éclaté. On est reparti à 19h30 il était crevé et c’était largement l’heure de manger et de dormir pour lui. Quand il s’est mis à pleurer comme ça j’ai tout de suite su que c’était à cause de ce qu’il s’était passé avant. Il a du se dire dans sa petite tête, ça y est ils m’ont trouvé une autre famille, ils ont signé, ils vont me laisser là bas. Ca parait peut-être bête comme raisonnement mais j’étais sûre que c’était ça.

Alors je l’ai pris dans son lit, il s’est tout de suite calé dans mon cou et à aggriper mon tee-shirt et je lui ai parlé : on t’aime, tu vas avoir une nounou pour la rentrée, mais maman viendra te chercher TOUS LES SOIRS et on rentrera à la maison retrouver papa. Tu dormiras dans ton lit et ici c’est ta maison. Nounou te gardera la journée pour que tu t’amuses avec tes copains et maman viendra te chercher le soir, TOUS LES SOIRS. Au bout de 2 minutes il était calmé, je l’ai remis dans son lit et il s’est endormi.

Il m’a refait la même chose à 00h, alors j’ai redis les mêmes mots, et il s’est endormi. Ce n’était pas juste une crise, juste une envie de pleurer comme ça, c’était justifié, comment peut-il savoir qu’on ne va pas juste le laisser là-bas ? Comment peut-il savoir qu’on va venir le récupérer ? Que c’est bien de s’amuser là bas et que ça ne veut pas dire qu’on va le laisser pour toujours ? Ca m’a fait mal au coeur et en même temps rassuré de voir qu’il comprenait les choses et que mes mots avaient eu un effet sur lui. Comme quoi parler pour rassurer c’est primordial !

PS : si tu as une solution pour les autres nuits où il se réveille toujours vers 4h du mat’ je suis preneuse par contre…

Previous Post Next Post

You Might Also Like

23 Comments

  • Reply Mamantufaisquoi 10 juillet 2014 at 9 h 14 min

    Non dsl je n’ai pas de solutions, les mots finiront pas faire leurs effets… Mais juste un commentaire pour te dire combien je trouve cet article joli, il m’a beaucoup touché parce que m’a rappelé les débuts de ma poulette à la crèche, je crois aussi que les mots sont essentiels et je trouve ça tellement beau la confiance que ces petits bouts nous accorde quand les choses sont justement dites avec empathie et attention, avec amour et tendresse

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 01 min

      Oh merci pour ton message, ça me fait plaisir surtout pour un article sorti comme ça d’une traite parce que je l’avais dans la tête toute la nuit !! Tu as raison la confiance qu’ils nous donnent est infinie et il faut en être « digne » :)

  • Reply Amélie 10 juillet 2014 at 9 h 28 min

    Et oui, pas facile avec des petits qui ne parlent pas encore… et ces angoisses d’être laissé peuvent durer longtemps. Notre grand, qui a presque 4 ans, continue à nous demander quand il va à l’école « mais vous venez me chercher, hein? »… idem quand on va chez des amis ou de la famille : « mais vous ne me laissez pas là-bas ? ». Alors on répète, comme toi. « On va te garder toute la vie, toujours, et on sera là tous les soirs »…

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 02 min

      Comme quoi ça ne se calme pas avec le temps… D’un côté c’est mignon de savoir qu’ils n’ont pas envie de partir avec une autre famille lol !

  • Reply Margarida 10 juillet 2014 at 11 h 35 min

    Hello,

    C’est dingue ! Hier j’ai eu la même pensée : petite princesse comprend déjà nos mots ! Elle a 13 mois et demi et tous les jours depuis quelques semaines je me rends compte qu’elle comprend tout (enfin, presque, mais j’ai envie de dire tout :-)). Les petits ils sont loin d’être bêtes et nos mots ils les comprennent très bien.

    En tout cas je suis contente que tu aies réussi à le calmer, à le rassurer, ça devait être tellement important pour lui !

    Belle journée !

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 02 min

      Loiiiiiin d’être bête ça je me le dis tous les jours !! Nos petits doivent être nés quasiment à la même date :)

  • Reply matinbonheur 10 juillet 2014 at 11 h 39 min

    Mes enfants, ceux de mon entourage, ceux que je garde aussi sont sensibles aux changements (nounou, reprise du boulot des parents, arrivée d’un autre enfant dans la famille) c’est hyper important de mettre des mots sur ce qu’il se passe, d’expliquer simplement même s’ils ne parlent pas encore.

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 05 min

      Oui les mots sont importants mais parfois on a l’impression d’en avoir suffisamment parlé et puis hop le soir ils nous rappellent que non, il faut rassurer en prenant le temps de le faire « les yeux dans les yeux », pas entre deux portes (comme ce que j’avais du faire en fait…)

  • Reply Mum_issime 10 juillet 2014 at 13 h 43 min

    Bien écrit cet article et très touchant :)
    Effectivement je me dis la même chose, ici 13 mois et demi, et il comprend de plus en plus, que ce soit lorsqu’on lui explique ce qu’il faut faire ou ne pas faire, mais aussi lorsqu’on le rassure alors que lui même ne met pas de mots sur ses maux ! c’est magique la vie ;)
    Bon courage à toi pour les nuits à venir, malheureusement pas de solution miracle, si ce n’est mettre PLEIN de sucettes dans son lit si tu constates que lorsque tu te lèves c’est juste pour la lui remettre…

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 07 min

      Merci beaucoup ! Pour les nuits on essaie au contraire d’éliminer la tétine au fur et à mesure mais ce n’est pas facile…

  • Reply Maman au balcon 10 juillet 2014 at 16 h 43 min

    Très joli article et bravo pour la sélection famille Hellocoton !
    Ici on a toujours cru en les mots alors je suis vraiment d’accord avec toi. Nos enfants même petits ne sont pas idiots et ils ont une véritable intelligence pour comprendre les situations. Enfin c’est ce que je crois en tout cas !

    • Reply Julie Podecolle 10 juillet 2014 at 17 h 08 min

      Merci, surtout que je n’avais pas vu pour la sélection ! J’en suis sûre aussi, les mots sont importants et parfois pour de gros changements comme ça il faut le dire plusieurs fois pour être sûr qu’ils soient rassurés :)

  • Reply Laure 10 juillet 2014 at 19 h 47 min

    Perso, je suis à fond d’accord avec toi, MAIS je ne le ferais pas la nuit. La nuit, depuis que Melle n’a plus besoin d’être nourrie, je la laisse pleurer, sauf si c’est terrifiant, long, et que c’est à cause d’un pb qu’elle ne peut pas gérer (type pb de lit, de couche etc). Et encore moins lui remettre la sucette, elle doit apprendre à dormir avec.
    Bon, c’est mon expérience, et ça marche bien pour nous, depuis que je ne l’allaite plus la nuit, je ne me suis que rarement levée pour elle, et il faut dire qu’elle n’a jamais été malade non plus (elle a 2 ans).
    Un excellent bouquin sur le sommeil : « Le sommeil, le rêve et l’enfant » de Marie Thirion.
    Bon courage !

    • Reply Julie Podecolle 11 juillet 2014 at 7 h 45 min

      Merci pour ton message, en fait avant cette période il dormait très bien, c’est vraiment que depuis 1 mois que je me relève pour remettre la tétine. Cela dit tu as raison je ne devrais pas le faire, surtout qu’on voudrait s’en débarrasser, mais je crois que c’est un acte de faiblesse :) Je suis crevée et la facilité c’est de lui remettre la tétine pour qu’il arrête de pleurer au milieu de la nuit… Faudrait que je me tienne à ne pas lui remettre, dur dur !! Je vais regarder pour le livre, merci de ton conseil :)

  • Reply babymeetstheworld 10 juillet 2014 at 20 h 49 min

    moi aussi je me réveille tous les jours à 4h du mat, tu viens me réconforter ?? :)

    • Reply Julie Podecolle 11 juillet 2014 at 7 h 43 min

      Ahahah oui mais c’est pas pour les mêmes raisons j’imagine que tu te réveilles :D J’espère que tu te portes bien d’ailleurs ! Bisous

  • Reply Coralie 10 juillet 2014 at 23 h 28 min

    Bonjour :-)

    Après plusieurs jours à le sillonner, voilà que j’ai fini la lecture de ton blog! (J’avais commenté sur la motricité libre).

    Je voulais tout d’abord que c’est le premier blog de ce type que je lis (future maman, maman, qui parle de son expérience et qu’on aime lire parce qu’en quelque sorte ça nous rassure), et j’ai beaucoup apprécié cela :-)

    Enfin bref! Je rebondis sur ton article parce que même si je ne suis pas maman, il me fait écho.
    En étant en contact permanent avec les enfants et leur famille, je me suis aperçue d’une chose : il est essentiel de verbaliser avec un tout-petit. Des petits gestes du quotidien au moindre changement qui l’angoisse, l’enfant a un grand besoin d’être rassuré par les adultes qui l’entourent, et surtout par ses parents.

    Enfin tout ça pour dire que j’ai trouvé très bien que tu fasses part de votre expérience à ton Petit Pois et à toi, c’est très touchant :-)

    • Reply Julie Podecolle 11 juillet 2014 at 7 h 47 min

      Ouh merci ça fait plaisir de voir qu’on me lit et qu’on apprécie en plus :D Je suis touchée !! Comme tu le dis verbaliser est essentiel même si parfois on a l’impression que c’est clair pour tout le monde, finalement on se rend compte que non. Et puis parfois une fois ne suffit pas, hier soir encore j’ai du en reparler et je pense qu’on en a pour quelques jours… A très bientôt et merci de ta visite

  • Reply maman mymou 11 juillet 2014 at 22 h 34 min

    C’est génial, je suis tout à fait d’accord et je fais pareil !
    Tu verras à chaque nouveauté, petit pois aura qques nuits agitées, parce qu’ils rêvent la nuit de ce qu’ils ont fait la journée, c’est bien normal.
    Magnifique article xxx

    • Reply Julie Podecolle 13 juillet 2014 at 11 h 50 min

      Tu m’avais pas mal inspiré avec tes articles aussi faut dire ! N’empêche que la plupart du temps ça marche :)) Bises

  • Reply babymeetstheworld 12 juillet 2014 at 20 h 08 min

    hier soir il s’est réveillé comme ça en hurlant, j’avais lu ton article dans la journée ! nous ce qu’on fait dans ces cas la c’est revenir sur la journée qu’on a passé et lui dire comment se passera demain : demain maman viendra te chercher, te donnera ton lait, on ira à la crèche etc … à chaque étape il répond « oui » c’est trop chou et ça l’apaise en faite.

    • Reply Julie Podecolle 13 juillet 2014 at 11 h 51 min

      Je fais souvent ça aussi quand je sens que la journée a été chargée ! Et ça doit fonctionner encore mieux quand il y a du répondant en fasse, il doit être trop chou à répondre à chaque chose <3

  • Reply Cath 13 septembre 2014 at 10 h 07 min

    Salut ! Moi, j’ai des grands maintenant, mais ce que vous écrivez, je le revis, je m’en souviens avec émotion. Nous avons 4 enfants et chaque fois que nous avons appris qu’un petit frère ou une petite sœur était annoncée, nous l’avons expliqué aux aînés de la manière suivante : nous avons tellement de bonheur avec toi/vous que nous voulons recréer et agrandir cela avec un petit frère ou une petite sœur. C’est vous qui nous avez donné envie d’avoir 4 enfants. Et ce discours leur a vraiment parlé. Toujours maintenant, ils en parlent. Ils ont pourtant 15,13,11 et 9 ans.

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Sac à dos T'es fou louloup
    Sac à dos, sac à dos !

    Je suis une psychopathe oui, j'assume le fait que je sois déjà en train de chercher un sac à dos...

    Fermer