Un peu de moi

Je sais rien faire

(attention déprime inside)

Je te parlais la dernière fois du fait que je ne savais pas quoi faire de ma vie, la question est toujours d’actualité et encore plus que jamais, car c’est la rentrée. Enfin je veux dire on est le 20 août, clairement y’en a un paquet qui ont repris ce matin et moi aussi je devrai. Je dis je devrai, car je suis indépendante donc mine de rien je fais « qu’est ce que je veux », mais quand même un jour faut s’y remettre. Sauf se remettre à quoi parce que là tout de suite j’ai juste envie de faire autre chose que ce pour quoi je suis censée être payée.

Je sais que je prends de plus en plus la tête à Mr Geek, qui encore une fois aujourd’hui a du argumenter dans la voiture pendant 20 min en me disant que je pouvais changer de voie, que j’étais mon propre chat noir et que le plan B n’allait pas frapper à ma porte (je sens qu’il commence à s’énerver mine rien). Mais je ne peux pas m’en empêcher.

Bon y’a ça et je pense que le fait de ne toujours pas avoir retrouvé mon chez moi, mine de rien ça me fait royal chier. J’en peux plus de squatter chez les autres et surtout d’avoir nos parents sur le dos. C’est juste pas possible ! Enfin bon tu comprendras que là tout de suite, j’en ai raz le bol, again. Ma vie doit donc être comme ça tout le temps ?

Faut-il tout changer pour mieux recommencer ? J’en suis presque à me dire qu’il faudrait que je fasse de nouvelles études pour trouver un autre job. Ou alors aller voir un psy pour me calmer parce que là ça devient du n’importe quoi dans ma tête.

***

En plus, pour revenir à nos moutons, j’ai encore eu une fausse joie ce mois-ci, retard d’une semaine, pas de règles en vue, pas de symptômes psychosomatiques… Pour une fois j’ai attendu de faire un test pour rien et j’ai eu raison ce midi elles sont arrivées, ces putes. Donc vraisemblablement je ne sais rien faire, même pas ça. C’est dur à dire parce que je suis totalement consciente que je ne suis qu’au début du parcours mais en toute honnêteté, là je m’en carre, je pense à moi et au fait que c’est déjà trop long pour moi, surtout en ce moment où je doute tellement. Je prends ça comme un échec dans ma vie à chaque fois et je n’arrive pas à m’en détacher.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply ElsaNeverland 20 août 2012 at 16 h 42 min

    Tout changer, ça peut être une solution…
    Mais tout changer en même temps, je crois que c’est difficilement réalisable. Il faut donc peut-être prendre les problèmes un par un.
    Peut-être rebosser un petit peu dans ta branche histoire de mettre de l’argent de côté et pouvoir trouver un chez-vous?
    Et une fois que tu seras installée, je suis sûre que ça ira déjà un peu mieux. Quand on fait de l’ordre autour de soi, ça permet souvent d’en faire dans sa tête. Du coup, tu réussiras peut-être à y voir plus clair pour ta vie professionnelle.
    (et qui sait? Peut-être que ton corps associera à ce renouveau d’autres changements ;))

    Enfin… Ce n’est que mon avis hein!
    En tout cas, bon courage et essaie de faire de l’ordre! (oui… je sais… Plus facile à dire qu’à faire ^^’)

    • Reply Julie 20 août 2012 at 21 h 23 min

      Je sais que tu as raison, déjà il faudrait qu’on retrouve notre appart, mais pas avant le 1er novembre… Ensuite il faudrait que je fasse une liste des problèmes et des pour/contre pour voir où j’en suis. Le problème c’est que je pense que je ne suis plus vraiment objective et que j’aurai peut être besoin de qqun d’extérieur pour y voir clair. J’aurai bien fait un bilan de compétences mais en indépendant, je crois pas qu’on puisse y avoir accès. Pour le reste, bah je vais laisser le temps faire son effet et me dire que bébé viendra quand il aura envie (ou quand ma situation dans la tête sera plus stable qui sait !) biz

  • Reply Pasqunemaman 20 août 2012 at 17 h 10 min

    Je compatis…;moi elles sont arrivées à midi! grrr! tu crois qu’il y avait une promo?
    Allez viens on se concentre sur la prochaine ovulation…dans quoi 10jours grosso-merdo!

    • Reply Julie 20 août 2012 at 21 h 24 min

      Purée c’est clair, une promo bien pourrie mais bon :) Allez on croise les doigts pour le mois prochain !!

  • Reply Vinie 20 août 2012 at 17 h 31 min

    Et pourquoi ne pas se tourner vers l’AFPA ou le GRETA pour reprendre les études ?

    Bon courage ! :)

    • Reply Julie 20 août 2012 at 21 h 24 min

      Justement je me penche aussi sur le Cned et le Cnam, mais encore faut-il que je sache ce que je veux faire :)))

  • Reply Kaellie 20 août 2012 at 20 h 28 min

    Je connais aussi ces phases de déprime alors je compatis <3

    Par contre, j'applique la méthode d'Elsa : je prends les problèmes un par un et j'essaye de les résoudre ou au moins de trouver des pistes.

    Bon courage !!

    • Reply Julie 20 août 2012 at 21 h 25 min

      Je suis pressée d’être dans la phase ascendante là :)) Je vais tenter de faire problème après problème mais c’est pas évident hein… Bises !

  • Reply dydysa 21 août 2012 at 10 h 26 min

    je ne peux que compatir… j’ai tellement connu ça… retourner vivre chez les parents (les beaux en plus…) ne plus se sentir chez soi ou que l’on soit, ne plus avoir envie de travailler et pour tant être doué dans ce qu’on fait, reporter les projets a plus tard par ce que ce n’est pas le moment… mais voila avec le temps tout ce remet dans l’ordre, il faut juste être patient et ne pas vouloir tout tout de suite. c’est sur que c’est facile à dire, mais maintenant que je suis dans la phase « ascendante » je me rend compte que finalement c’est vite passé et du coup vite oublié… bizarre.
    Même si on est jamais a l’abri de mauvais tour qui nous rappelle que tout ne sera jamais rose (du style une semaine de retard, achat d’un TG le samedi bien décidé et heureuse de faire le test le dimanche, pour que mes rrrr débarquent dans la nuit…. les promo sont longues ce moi ci!

    • Reply Julie 23 août 2012 at 9 h 22 min

      Rester chez les parents je crois que c’est ça le plus dur, déjà parce que je ne me souvenais plus que ma mère jugeait autant les gens et qu’elle était si fermée au dialogue, c’est fou !!! Là on va avoir 3 semaines tranquille sans personne, ça va faire un bien de dingue je pense. J’attends la phase ascendante avec grande impatience :)) Bon courage à toi aussi Dydysa

  • Reply maman2puces 22 août 2012 at 13 h 04 min

    Coucou, je viens seulement de voir ton billet, qui me fait de la peine ! Il ne faut pas de démoraliser comme cela. Tu sais on passe toute par là et pour y être passé il y a pas très longtemps je sais ce que tu ressens. As tu pensée à faire un test d’orientation, pour voir pour quoi tu es faites comme métier ? Et reprendre ses études ou une formation (pour le faire en ce moment) je sais que ça change beaucoup de chose, entre autre l’estime qu’on a de soi.
    Pour ce qui est de l’attente de bébé, je sais aussi ce que c’est, ma minipuce m’a fait poireauter un an et demi avant de pointer son nez, et elle n’est arrivait que lorsque j’étais bien dans ma tête. Alors je sais ça fait peut être cliché, mais peut être que ton mini attends que tu es trouvé ta voie, que tu te sentes mieux dans ta tête pour montrer le bout de son nez.
    En tous les cas, je suis sûre que tu vas trouver ce qu’il te faut pour rendre ta vie plus belle !
    Je te fais plein de gros bisous plein de courage et tiens nous au courant !

    • Reply Julie 23 août 2012 at 9 h 21 min

      Merci beaucoup pour ton message, je suis bien consciente que ce n’est qu’une phase sauf que je me rends aussi compte qu’elle dure depuis longtemps. J’ai juste l’impression de me reprendre le truc en pleine poire d’un coup. Je commence à avoir des pistes de la tête, des pistes dont j’avais déjà parlé autour de moi il y a 1 an ou 2 et qui bizarrement reviennent… SAuf qu’il y a des concours, des années d’études, mais hier mon chéri m’a dit que si c’était ça que je voulais faire on s’organiserait toujours même si un bébé venait. Ca m’a énormément rassurée mine de rien, alors je vais creuser cette voie :) Je pense aussi que bébé ne viendra que lorsque je serai bien, comme mon namoureux, il a mis du temps mais je l’ai rencontré à un moment où j’étais super bien dans mon corps et dans ma vie !!! Bisous :)

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    vacances-grossesse
    Dis donc ça serait pas les vacances ?

    Nan nan nan tu crois que j'ai disparu certainement coincée entre une tartine de nutella et un gratin dauphinois. Eh...

    Fermer