IMG_2598
Mes bébés

Et si je ne sollicitais pas assez mon fils ?

 A regarder les réseaux sociaux et les blogs, j’ai l’impression parfois de ne pas assez solliciter Petit Pois. Je vois par ici que c’est bien de savoir compter jusqu’à 10, je vois par là que bébé sait ranger les couleurs dans l’ordre de l’arc-en-ciel, que machin connaît par coeur l’histoire du soir ou que truc arrive à se concentrer sur son dessin (un chef-d’oeuvre bien sûr) plus de 10 minutes. Hier encore une copine m’a dit « c’est fou, (ma fille) c’est une flèche hein ! ». Je me suis dit que je devais être une bien mauvaise mère à ne pas faire à Petit Pois toutes ces activités intellectuelles pour qu’il soit prêt pour la rentrée scolaire.

Oh wait… c’est pas ce qu’ils sont censés apprendre en maternelle justement ? NON Petit Pois n’est pas pressé d’aller à l’école comme on me le demande à chaque fois. Pourquoi ? Bah parce que le concept de l’école lui est pour le moment inconnu, à part le fait d’aller chercher le fils de la nounou tous les jours à 16h et de voir sa « maicresse ». Donc non Petit Pois n’est pas pressé et moi non plus. Mais quand je regarde tous ces blogs ou photos, je me dis que si ça se trouve je ne le prépare pas « intellectuellement » à affronter cette horde d’enfants qui aura appris par coeur le nom des animaux et qui saura ranger les nombres par ordre décroissant.

Mais ma mère m’a toujours dit un truc : c’est en s’ennuyant qu’on devient créatif.

Et puis M. Geek qui est à fond dans le Machin Learning (quoi tu sais pas ce que c’est?) me certifie que plus tard ce sont les créatifs et ceux qui s’adaptent qui s’en sortiront parce que les machines ne sauront pas capables de le faire, à l’inverse de l’humain.

Alors moi ce que je vois, en regardant Petit Pois, c’est un petit garçon qui adore être dehors à planter les pommes de terre avec son père, qui ne sait pas se concentrer sur ce foutu Colorino, qui construit des choses en légo pour mieux les détruire et qui veut tout voir (d’ailleurs j’aurai du l’appeler Thomas, il ne croit que ce qu’il voit purée c’est saoulant).

En réfléchissant, j’ai trouvé 3 exemples qui finalement me disent que je fais bien de le laisser faire son apprentissage :

- Son ballon était coincé sous le canapé. Au lieu de m’appeler, je l’ai vu aller chercher un balai dans la cuisine, revenir avec, s’allonger au sol et faire passer le balai sous le canapé pour récupérer son ballon. Je me suis dit qu’il avait réfléchi à la problématique et qu’il avait trouvé une solution, seul.

- J’avais collé fièrement des stickers dans sa chambre au dessus de son lit. Un jour je suis rentrée et je ne les voyais plus, j’ai failli gueuler René (QWWWA mes stickers collés avec amûr??), mais en fait j’ai vu qu’il les avait décollés pour les recoller plus loin, petites gomettes par petites gomettes. Finalement, je l’ai félicité et lui ai dit que c’était bien mieux comme ça il avait raison (en fait c’est moche, enfin c’est pas déco quoi, mais depuis il n’y touche pas, je pense que ça lui convient mieux comme ça, le délire de l’artiste toussa…).

- Hier soir, j’étais en train de faire à manger, il a rapproché sa petite chaise de l’évier et a commencé à faire des transvasements entre le fait-tout dégueulasse rempli d’eau, la casserole dégueulasse remplie d’eau et son biberon propre… M. Geek est arrivé et était parti pour le sortir de là avant la catastrophe. Mais j’ai décidé de lui faire confiance et tant pis s’il y avait un peu d’eau partout. Au final ? Il a joué pendant 1H (oui 1H tu hallucines hein?) et m’a régulièrement dit « tavu môman fait doucement hein, tavu ? ». Et effectivement j’ai vu mon amour, pas une goutte au sol, et puis l’éponge prise dans ses petites mains pour essuyer les « bêtises ». Il s’était trouvé un jeu passionnant, sans mon intervention.

Toute la journée il est chez sa nounou, je sais qu’ils font des petites activités, qu’ils lisent des livres, qu’ils sortent au parc (qu’ils regardent un dessin animé bordel à queue ça m’énerve)… Donc le soir, le week-end et même le mercredi c’est « liberté d’apprentissage ».

Si j’ai choisi l’école privée où va aller Petit Pois à la rentrée c’est aussi parce que la directrice m’a dit quelque chose qui m’a parlé : « pour apprendre à compter par exemple, nous allons au marché, nous choisissons 3 carottes, 4 poireaux… nous rentrons et nous faisons une soupe pour le repas du midi ». Je me suis dit que cette méthode c’était Petit Pois, c’était TOUT LUI, apprendre en faisant et en lui prouvant par A+B que c’est comme ça. Rien ne sert de lui mettre des fiches sous le nez, de lui montrer les couleurs sur un Colorino (je prends ça comme exemple parce qu’il me la sorti hier pour l’éparpiller partout!), il les connaît les couleurs… Je sais qu’ils ne feront pas ça tous les jours à l’école parce que ce n’est pas non plus une école alternative, mais le fait qu’elle m’ait dit ça m’a rassuré. Petit Pois je le sens, ne sera pas du genre a resté assis sur sa chaise bien sage pour écouter que 2+2 ça fait 4 et c’est comme ça, mais il voudra voir que 2 bâtons et 2 bâtons ça fait bien 4 bâtons.

Créatif et têtu ? Oui c’est ça, tu dois être un petit mélange de ça Petit Pois

PS 1 : cet article n’est pas à charge contre les parents qui apprennent à leurs enfants à compter et compagnie hein, c’est juste que ça ne convient pas à Petit Pois, je le vois déjà

PS 2: bientôt ma nouvelle méthode pour le calmer… parce que bon les crises d’hystérie c’est encore régulier ici, il a bien compris que ça nous saoulait.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply babymeetstheworld 1 mars 2016 at 9 h 27 min

    je passe toujours par plusieurs phases, celle du « putain mais regarde ce que les autres gosses peuvent faire et pas le notre » à « mais fuck, qu’il aille à son rythme » ça n’aide pas les RS car c’est vraiment un concours de « bite » au final lol, quel enfant arrivera à faire tel ou tel chose avant. je crois qu’il faut vraiment leur faire confiance, point final. Mister A ne sait pas écrire son prénom comme la plus part des enfants de son âge mais il a développé d’autres choses à côté. il a une mémoire de dingue ! Il me rappelle encore des trucs de l’été dernier ! bref, c’est compliqué tout ça et ça ne va pas en s’améliorant avec les années car la ils sont encore petits ^^

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 37 min

      Non ça va pas aller en s’arrangeant, ça fait limite flipper :))

  • Reply Julie Breton 1 mars 2016 at 9 h 35 min

    Je ne sais pas où je me situe avec Lina mais plus le temps passe, plus j’ai tendance à la laisser faire, ne pas faire à sa place, l’école lui montre le chemin (genre moi j’osais pas lui laisser un couteau entre les mains, et les photos prises à l’école m’ont montré qu’elle savait couper une pomme, c’est fou !), finalement l’école me montre que ma fille est capable et que je ne dois pas avoir peur de la laisser faire, ça c’est plutôt positif, mais avant cela je crois que j’étais du genre vouloir qu’elle apprenne en la sollicitant trop et de la mauvaise manière, finalement Lina apprend beaucoup de choses par elle-même, en observant, en réfléchissant (comme tu l’expliques pour Petit Pois avec le balai) et elle a une très bonne mémoire (sélective hein quand même). Et puis tant que l’on agit avec son coeur, c’est le principal, pas besoin de regarder autour <3 Tu gères ma belle !

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 39 min

      C’est vrai que des fois on ose pas trop les laisser faire par peur des conséquences, mais ma mère était beaucoup comme ça avec moi et finalement je n’ai aucune confiance en moi… Résultat j’essaie au maximum de laisser faire Petit Pois car c’est assez rare que ça se finisse mal finalement ! Bises :)

  • Reply Sandra 1 mars 2016 at 9 h 50 min

    Chacun son rythme… :-)
    Et surtout à leur âge… qu’ils soient heureux… et qu’ils s’amusent… C’est le plus important…

  • Reply Maman au balcon 1 mars 2016 at 11 h 01 min

    C’est drôle comme ton petit pois me fait penser à mon fils. Alors je te rassure il saura parfaitement s’adapter et acquérir les différents apprentissage en temps voulu. Ici on a opté pour le public et Mouette s’en sort bien avec plaisir et appétit de connaissances. Tu peux lui faire confiance à ton Petit Pois il saura comment faire.

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 40 min

      C’est vrai que j’appréhende un peu la rentrée et comment il va trouver sa place dans tout ça, mais bon on verra le moment venu !

  • Reply Lili la chipie 1 mars 2016 at 12 h 00 min

    Mon zasticot n’est pas encore aussi grand que ton petit bonhomme (arrivé en janvier 2015) mais à la maison je suis aussi pour la liberté d’apprentissage.
    On leur propose plein de choses chez la nounou et dans l’extérieur pour moi la maison le soir c’est liberté! Ce qui ne veut pas dire ne rien faire ni rien proposer. Mais voilà c’est ça on propose on n’impose pas et zasticot il trouve son bonheur comme ça, il propose lui aussi.

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 41 min

      Oui voilà on propose aussi des choses heureusement, mais au final je me rends compte que ce sont les plus simples qu’il préfère et surtout si elles sont faites à côté de nous !

  • Reply petitesmarionnettes 1 mars 2016 at 13 h 59 min

    C’est exactement ce qu’on dit souvent ici: c’est bon de s’ennuyer ;-)

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 43 min

      Même pour nous c’est bon (même si c’est plus difficile de trouver « le temps de s’ennuyer »)

  • Reply Caro 1 mars 2016 at 14 h 12 min

    Coucou, tu as bien raison de le laisser s’ennuyer !!! Les journées sont déjà si chargées !! Pour ma part j’ai fait beaucoup d’ateliers « educatifs »? lorsque ma cadette avait 2 ans, mais uniquement parce qu’elle était TRÈS demandeuse et qu’elle n’allait plus chez son assistante maternelle. Le plus important est de s’adapter à son enfant, moi tout ce que je veux c’est qu’ils apprennent de façon ludique, et quand c’est le moment pour eux, c’est tout !

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 44 min

      C’est vrai que si on les garde toute la journée ce n’est pas pareil, ici comme il est chez la nounou 4 jours par semaine je trouve que c’est déjà bien assez et qu’à la maison il peut être un peu tranquille. Au final, son jeu du moment c’est de mettre un coussin sur ses genoux et de dire qu’il part en voyage en faisant le bruit de l’avion (et j’adore le voir faire ça !)

  • Reply Nathalie 1 mars 2016 at 16 h 37 min

    Ca me rassure pour l’avenir !! ma fille n’a que 16 mois donc on n’est pas sur les mêmes envies mais déjà je vois son caractère s’affirmer et je comprends bien que les activités de motricité fine et autres c’est pas du tout son truc !! elle veut faire la rigolote, se cacher, interargir avec les autres et on s’adapte à elle et c’est très bien comme ça :)

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 46 min

      De toute façon, les enfants sont tous différents, j’ai 2 frères, l’un adorait lire et était suuuuuper calme (d’ailleurs on l’appelait 2 de tension ahaha) et l’autre était surexcité et a même cassé une porte à coup de poing ! Rien à voir, et pourtant on était bien dans la même famille…Alors quand on commence à cerner le caractère de son enfant on lui propose des choses qui lui conviennent.

  • Reply Vanessa Mère Debordée 1 mars 2016 at 18 h 20 min

    Faut prendre en compte aussi si « bébé » a des frères et soeurs plus âgés ;)
    Ca aide (ici, mon 5 ans connait les tables de multiplication et l’alphabet, et commence les divisions… à force d’entendre son ainé ;) )

    Certains sont peut être à haut potentiel (comme mon dernier, donc, et mon ainé). Du coup, ce sont des vrais éponges qui engrangent les connaissances partout ;)

    Tu as raison de dire qu’ils apprendront tout ça à l’école. Ils ont bien le temps. Perso, voir mon dernier si en avance (et actuellement, en demande d’apprendre à lire) me fait vraiment flipper, et je préférerais qu’il ralentisse tu vois ;)

    Par contre, clairement, c’est pas le gamin qui restera concentré, ou qui te fera un dessin de fou. Non. Il a été suspecté d’hyperactivité et de troubles du comportement, tu vois…

    Et pourtant, on est loin des enfants « stimulés » voir « sur-stimulés) vu que je ne fais rien à ce niveau, à part leur expliquer ce que je fais et répondre à toutes les questions qu’ils me posent.
    Je leur laisse faire leurs propres expériences, comme aller sur des jeux pas forcément adaptés à leurs âges. S’ils veulent essayer, je leur en laisse l’opportunité ;)

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 48 min

      Bien sûr ça joue les frères et soeurs… Je le vois avec Melle Potiron, 4 mois et déjà envie de ramper pour attraper son frère :) Ca promet quoi :))) Je suis comme toi, je n’interdis pas d’aller à un endroit ou de faire qqchose qui ne semble pas adapté à son âge s’il a envie de tenter, d’ailleurs souvent il sait de lui même s’il pourra le faire !

  • Reply Nurse mama 1 mars 2016 at 20 h 38 min

    Ton article est très intérssant. Dans notre société on veut à tout prix réussir et donner le meilleur à nos enfants et malheureusement ça passe parfois par de la surstimulation … Mais pour qui ? pourquoi ? L’environnement quotidien, familial et social est largement suffisant pour aider nos enfants à se déveloper comme il faut et l’amour chaleureux des parents ainsi que les bons soins que nous prodiguons à nos enfants sont largement suffisants. Quand j’étias à l’école d’EJE j’ai lu un très bon livre sur ce sujet et je t’invite à le lire ( je peux te le prêter si je le retrouve ) :

    http://www.amazon.fr/gp/product/B009XFJ8B0/ref=dp-kindle-redirect?ie=UTF8&btkr=1

    Ton article est superbement bien écrit et ton petit pois que je commence à connaître maintenant est formidable. Il saura déveloper ses atouts et sa personnalité pour construire sa vie, j’en suis sure et certaine :) bisous bisous les libournais

    • Reply Maman Podecolle 1 mars 2016 at 20 h 54 min

      T’es un chou, j’ai l’impression d’être une rock star aujourd’hui :)) Effectivement ce livre doit bien décrire ce que je pense. Quand je suis allée chez les beaux-parents, ma belle-mère m’a dit qu’elle avait peur qu’il s’ennuie. A ce moment là Petit Pois est passé devant elle avec un panier à linge sur la tête en faisant des bruits de voiture… je lui ai dit « non y’a aucune chance qu’il ne trouve pas quelque chose à faire ne vous inquiétez pas » :))) J’ai adoré qu’il fasse ça, à ce moment là, ça collait tellement bien <3 Bisous

      • Reply Liza 5 mars 2016 at 14 h 28 min

        Hahaha parfaite cette situation !!! J’adore !

  • Reply Lili 1 mars 2016 at 21 h 05 min

    Pfff relax… au bout du compte ton fils saura compter, lire écrire et tout le reste… C’est comme les parents qui se demande quand leur bébé va marcher… Je me souviens qu’à 18 mois mon petit troisième ne voulait pas quitter nos bras et se décidait à peine à faire ses premiers pas ; je m’interrogeais un peu après deux filles bien plus ‘précoces’. A l’école à 2 ans et demi, il était un peu timide, ce n’était pas facile. Et puis… et puis en quelques années il s’est complètement épanoui, à son rythme, au point qu’après un trimestre de CP on lui a proposé le CE1. Pourtant des trois enfants, parce que c’était le dernier, ou juste parce que c’était lui, il est celui qu’on a le moins ‘stimulé’ (raah la culpabilité d’avoir la flemme de lui lire un livre le soir…). Mais par contre dans mes bras puis à mes côtés, et avec ses soeurs, il observait, écoutait, participait à sa manière. On lui parlait, on le laissait se débrouiller mais on ne le laissait jamais de côté. A 9 ans, quand je le vois pétillant, rayonnant, mais aussi souvent chiant quand il s’ennuie (a pour ça, si ça rend créatif, il le sera, mdr), j’ai du mal à me rappeler du bébé presque dans la lune qu’il était ;). Au fond j’y ai mis tellement moins d’enjeux qu’avec les filles, qu’il était certainement beaucoup plus détendu. T’inquiètes, les réseaux sociaux reflètent une toute petite partie de la réalité dans sa complexité et servent surtout de vitrine à plein de parents en mal de reconnaissance par moufflets interposés… ;))

  • Reply Jessica 2 mars 2016 at 4 h 37 min

    Ah quel bonheur cet article !! Je crois que tu as mis le doigt sur ce que beaucoup d’adultes oublient : ce n’est pas à l’enfant de s’adapter à un modèle d’apprentissage mais le contraire. Chaque enfant est différent et doit pouvoir explorer ses pleins potentiels. Je suis instit dans le public et je ne peux qu’être d’accord avec toi dans ton choix d’école privé. J’espère que dans les années à venir grace à l’initiative de Céline Alvarez (https://lamaternelledesenfants.wordpress.com) les choses changeront mais en attendant l’école de la République reste un outil de formatage.

  • Reply Tellou 2 mars 2016 at 9 h 40 min

    je dois avouer que je me reconnais dans ces « mamans qui stimulent », encore que…Plus que de la stimulation, je vois ca comme de l’accompagnement. J’aime bien les principes de la methode Montessori, qui finalement rejoint ce que tu ecris, a savoir « laisser son enfant faire a son rythme ». Ceci dit, a la creche (nous sommes expats et ma fille de 19 mois est dans une creche anglosaxonne) ils lui apprennent l’abc, a compter et a faire plein d’activites etc. On ne compte pas a 4 ans comme on compte a 18 mois (elle est a des annees lumieres de savoir la realite que « 2″ recouvre). Du coup, je la laisse tranquille quand elle rentre a la maison pour justement qu’elle se debrouille toute seule, qu’elle reve, qu’elle colle ses tickers ou elle veut etc…Je crois que ce qui fait la difference c’est nos attentes de parents et pour moi il est hors de question d’en faire un petit genie/ un singe savant. Mais j’ai remarque qu’a cet age la c’est comme s’il n’y avait pas d’effort pour apprendre. (contrairement a quand on va lui faire apprendre une recitation plus tard). La, ca rentre dans le cerveau qui est une enorme eponge. L’exemple le plus frappant en est les langues: elle a le francais a la maison, l’anglais et l’arabe a la creche. Alors en meme temps, pourquoi ne pas en profiter, tant que elle, elle y prend du plaisir?

  • Reply Liza 5 mars 2016 at 14 h 24 min

    Aaaaah j’adore tellement mon article ! je m’y retrouve tellement !!!
    Ma grande a maintenant 4 ans 1/2, en moyenne section de maternelle. Je ne l’ai jamais, JAMAIS, guidé dans ses dessins, les couleurs, les chiffres etc. Seul truc: son père et moi parlant 2 langues, donc elle acquière naturellement deux langues (mais refuse de me parler dans la mienne, la carne!!)
    J’ai toujours trouvé que je n’étais pas sa maitresse (ouaaais, peut-être que ça m’arrange bien!). Qu’elle aura tout le temps d’apprendre qu’un bonhomme a deux bras et deux jambes, qu’on peut ranger les couleurs par catégorie de couleur (finalement, elle le faisait toute seule, avec sa dinette!). Que oui, on peut compter de 1 à 10, et même plus (mais c’est tellement chiant les maths, ça viendra tranquillement). Bref. Je la laissais colorier comme elle voulait, coller des stickers comme elle voulait. Seul truc: met un set de table avant la peinture pour eviter le gros carnage. Moralité, elle est hyper inventive, peut enfin jouer des plombes toute seule aux playmobils, range plutôt naturellement les choses dans les bons tiroirs, etc. Et comme toi, je suis fière d’elle. Alors c’est sûr, comparée à certains enfants de mes copines, ce n’est pas un surgénie. Mais je m’en fous. Je l’aime comme elle est. Je pense qu’elle est très intelligente (bon, oui, je suis sa mère :-P) Et qu’elle sera sûrement plus libre que certains plus tard….
    Merci merci pour ton article !!!!! Et bravo à Petit Pois !

  • Reply Milune 5 avril 2016 at 19 h 15 min

    Je suis assistante maternelle et ce que tu dis est très vrai, les parents stimulent trop les enfants, parfois je rencontre des Mamans qui n’ont pas encore accouché, ou qui viennent avec des tous petits bouts de 3 mois et qui me demandent:  » Et sinon vous leur faite faire des activités pour les éveiller?  »  » Et vous leur faites faire quoi? » Parfois j’ai l’impression que bébé va passer le BAC à la fin de l’année… Aujourd’hui c’est ça qui intéresse plus les parents, plutôt que de respecter le rythme et le sommeil de l’enfant, c’est dommage mais c’est comme ça. Pour avoir du travail en tant qu’AM je leur fais faire le programme du début de maternelle ( enfin pas à trois mois il ne faut pas exagérer non plus ) mais j’explique quand même aux parents que l’enfant apprend autant si ce n’est plus en jouant librement ou même en s’ennuyant !

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    IMG_2440
    Croquijoux, des bijoux à croquer pour allaiter et porter

    J'ai découvert les bijoux de "maternage" (pour être générique) il y a quelques mois, un peu avant la naissance de...

    Fermer