Un peu de moi

Et puis la nuit arrive…

Je voulais vous parler de cette semaine particulière car pour Petit Pois ça a été assez intensif et finalement pour nous aussi puisque les nuits ont été très courtes. Toutes les nuits, sans exception, se sont terminées avec Petit Pois dans notre lit, calé entre nous deux pour qu’il se rendorme.
Depuis le samedi 21, nous sommes partis chez ma mère d’abord, enfin chez ma grand-mère pour passer un dernier noël dans la maison qui va être vendue. Nous étions tous là et cela faisait beaucoup de monde et surtout de sollicitation pour mon bébé. Le seul bébé de toute la famille donc il est au centre des attentions de tous, c’est un peu la star quoi. Il a joué le jeu, il nous a fait rire, nous a fait des « spectacles », nous a montré comme il pouvait être drôle et aller avec tout le monde sans souci. J’ai vu mes frères jouer avec lui, lui faire des calins et ça m’a beaucoup touché, j’ai vu ma mère complètement en amour pour lui, à ne pas le lâcher.
Il a eu des cadeaux, trop (Duplo, draisienne, livres, puzzle…), d’ailleurs on ne lui a pas encore donné les nôtres tellement je trouvais que cela faisait trop… Peut-être que pour d’autres ce n’est pas beaucoup, mais moi je trouve que passé 4/5 cadeaux en même temps, il ne savait plus où donner de la tête et était perdu au milieu de tout le monde. On a donc étalé sur plusieurs jours.

Puis on est allé dans la famille du Geek, ses parents sont assez (très) sourds et hurlent pour parler, donc toute la famille hurle pour se faire entendre. Beaucoup, trop, de bruits pour moi et pour Petit Pois, mais on s’est habitué car c’est aussi une famille très joyeuse, qui aime jouer aux jeux jusque tard, qui a toujours plein d’idées et qui est très soudée. J’adore, mais c’est crevant. Il a aussi été gâté (Méga blocks, basket Nike, livre, mémo des couleurs, marionnettes…), tout le monde regardait Petit Pois déballer ses cadeaux, encore une fois c’est le plus petit, son dernier cousin à 15 ans.

C’était super, mais dès que la nuit tombait, mon Petit Pois si sensible devenait mon nourrisson si fragile. De grosses crises de larme, de gros calins, les couchers ont été difficiles… Mais les nuits aussi car dès 4h du matin, Petit Pois se réveillait en pleurs et RIEN ne le consolait (alors qu’à la maison un petit calin et hop au lit). La première fois j’ai craqué et je l’ai mis dans notre lit vu qu’on dormait tous ensemble cette semaine. Puis finalement ce sont toutes les nuits qui se sont déroulées comme ça. Vers 3/4h, il hurlait, je lui faisais un calin, je le mettais contre moi dans le lit et il se rendormait… moi moins. On a passé la semaine comme ça, entre joie intense et surexitation la journée et calin/nuit pourrie après. A la fois j’étais épuisée, et à la fois j’aimais le sentir toute la nuit se rapprocher de moi, se mettre en boule contre mon ventre et je respirais ses cheveux. Je me disais que c’était encore mon bébé et j’avoue aussi que je me suis dit que je n’étais pas sûre de vouloir un autre bébé si vite alors que lui était si petit. Et puis le lendemain, quand je voyais son autonomie, son sourire et sa façon de jouer, je voyais bien un deuxième dans mes bras (paradoxe de la jeune maman quoi…).

Et puis autour de tout ça, il y a la maison, notre nouvelle maison, nous récupérons les clés aujourd’hui, le 29. J’y ai beaucoup pensé, j’en ai parlé à Petit Pois et malgré tout je me dit que ça le travaille aussi. Je referai un article là dessus car ça va être beaucoup de changement encore :)

En tout cas nous avons passé une superbe semaine, entouré de toute notre famille, en Bretagne et en Aquitaine, Petit Pois a été gaté (et moi aussi d’ailleurs, le Geek a fait semblant de ne rien m’offrir et finalement j’ai eu 1 journée en institut Cinq Mondes !) et on a bien mangé (même trop bien j’ose même pas me peser).
Et toi c’était comment ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply nurse mama 30 décembre 2014 at 14 h 48 min

    un très joyeux noel à vous la famille petit pois
    C’est sur que les fêtes ne sont pas toujours simples à gérer avec un petittou et qu’il faut se remettre dans le moule une fois qu’on se retrouve sans tous les autres. Notre Noel s’est très bien passé, quoi qu’un peu de tensions liées à la cohabitation avec ma mère mais dans l’ensemble c’était super choeutte :)

    • Reply Julie Podecolle 1 janvier 2015 at 20 h 10 min

      Ah oui la cohabitation avec ma mère je connais aussi, quelques tensions ici aussi mais bon dans l’ensemble c’était super de voir tout le monde !

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Terrible 18 (mois) ?

    Depuis quelques jours, mon fils se transforme si si vraiment, et j'ai bien l'impression qu'on entre dans une nouvelle phase...

    Fermer