Browsing Category

Voyages et cuisine

Voyages et cuisine

Zoo de Pessac : une rencontre magique pour Petit Pois

J’avoue j’aime bien les zoos, attention pas tous les zoos hein, parce que j’en ai vus à l’étranger qui te feraient partir en courant. J’aime bien voir des animaux que je ne verrais pas du tout à l’état naturel, j’aime bien savoir que certaines espèces menacées sont préservées ici et que des programmes de réhabilitation existent aussi en parallèle, j’aime bien l’ambiance et surtout j’aime voir les enfants s’émerveiller devant les animaux. Sauf qu’avant je regardais le sourire des enfants des autres.

IMG_0176Récemment, on m’a proposé de venir visiter le Zoo de Pessac, situé à quelques kilomètres de Bordeaux. Je n’ai pas souvent des demandes comme ça et j’ai sauté sur l’occasion car cela faisait quelques temps que je souhaitais y aller, il n’est pas très loin de chez moi et la dernière campagne publicitaire m’avait tapé dans l’œil. Je trouvais que cela dépoussiérait un peu l’image du zoo et les affiches m’avaient interpellée surtout celle avec les suricates (nouveautés 2015). En plus cela tombait bien, car mon demi-frère et ma demi-soeur étaient là pour quelques jours, cela permettait de faire une balade en famille, juste avec Petit Pois et moi en plus, chose qui n’arrive jamais. Tout le monde était ravi de cette excursion à venir.

Le jour J, nous avons été accueilli par Sandrine, qui nous a proposé une balade commentée dans ce parc de 4 hectares qui regroupent près de 50 espèces et 250 animaux. C’est un parc zoologique indépendant et en plein développement depuis 2005. Depuis cette date, tous les enclos ont été revu pour le bien-être de l’animal et pour que le visiteur puisse mieux les voir. A la place des traditionnels grilles qui entourent le moindre animal, ici on a de grandes baies vitrées : parfaites pour les petits ! On a plus besoin de les porter à tout bout de champs (j’étais ravie parce que enceinte c’est fatiguant) et surtout ils sont totalement immergés avec l’animal. Sur les photos on a même l’impression qu’il n’y a aucune barrière (oui j’ai mis Petit Pois dans la cage du lion !).

IMG_0195

Chaque enclos dispose d’une pancarte explicative avec une présentation de l’animal (sa race, son prénom, son régime alimentaire et une petite phrase souvent drôle et décalée, du genre : « célibataire, ouvert aux propositions »- de mémoire car j’ai oublié de noter).

Le zoo fait aussi de petits spectacles à horaire régulier, comme le déjeuner des loutres, une petite représentation avec les perroquets (Petit Pois était fasciné et il m’en a reparlé pendant 3 jours, bah oui y’avait un perroquet qui conduisait une voiture, un truc de dingue :)), le déjeuner des loups… Bref de quoi ponctuer sa journée.

Car en fait on est arrivé à 10h et on est reparti tout de même à 14h, le temps de déjeuner près de la savane, au milieu de girafes, des zèbres et des antilopes. D’ailleurs, ça a été ma partie préférée car le Zoo de Pessac-Bordeaux a créé une grande plaine avec plusieurs animaux en même temps ce qui permet de voir les animaux ensemble, d’espèces différentes, on s’y croirait presque !

IMG_0217

Cerise sur le gâteau, si vous êtes fan de dinosaures, de Jurassic Park et d’exploration, vous retrouverez au zoo une exposition sur les raptors. Dès le début, le décor est planté, vous pouvez jouer à l’archéologue en dénichant un squelette de dinosaure, puis on entre dans l’enclos des raptors grâce à la réalité augmentée, vous avez donc l’impression d’être face à l’un d’entre eux. Je n’y suis pas allée car Petit Pois a flippé quand il a entendu le cri des dinosaures et il a préféré aller voir les flamants roses (d’ailleurs moi aussi !), mais les plus grands y sont allés et on apprécié :)

J’ai apprécié :

- Le fait que tout le parc soit arboré, frais et vert. Mine de rien quand il fait plus de 30 degrés c’est agréable.

- Les aires de pique nique à côté des girafes, des zèbres et avoir l’impression d’être en pleine savane.

- Que tout soit à portée d’enfants, d’ailleurs il y avait beaucoup de nounous qui se promenaient dans le parc.

- La mission pédagogique du zoo et les projets qu’ils montent avec les écoles et centres de loisirs.

- Les baies vitrées qui apportent un sentiment de proximité avec l’animal, j’avais jamais vu de tigre ou lion de si près en fait !

- La modernité du parc et les efforts faits pour dépoussiérer l’image des vieux parcs zoologiques qui font peur et où les animaux ont l’air malheureux.

Je regrette (ou j’aime moins) :

- De ne pas avoir vu les loutres, impossible de savoir où elles s’étaient cachées et pourtant ce sont mes préférées.

- Le prix peut rebuter un peu car il s’agit d’un « petit » parc, dont on peut vite faire le tour suivant l’âge de l’enfant.

- Les jeux gonflables, je ne suis pas sûre que ce soit le lieu, mais pourquoi pas… A la place j’aurai plutôt développé la mini-ferme avec d’autres animaux à toucher.

Bon j’avoue, j’ai acheté une petite peluche trop mimi en sortant pour Melle Potiron… Oui j’ai craqué mais bon tu comprends les hormones, toussa… :D

Et toi tu connais le Zoo de Pessac, tu es tentée d’y aller ?

 Merci encore à Sandrine pour cette invitation :D

Voyages et cuisine

Amok cambodgien à ma façon #recette

Il y a 2 ans, j’ai passé 6 mois en Asie, à faire plusieurs pays dont le Cambodge. J’y suis restée un peu plus d’un mois car on a adoré, les gens, l’histoire, les paysages… Côté cuisine, j’avoue qu’on a pas trop accroché, on arrivait de la Thailande et du Laos où on aimait tout et là pour le coup, c’était moins notre tasse de thé. Sauf que Mr Geek avait déjà été au Cambodge quelques années avant et se souvenait d’un plat qu’il avait ADORE, proposé par son ami cambodgien : le Amok, plat national cambodgien (ou quasi !).

Souvent servi dans une noix de coco ou une feuille de bananier, c’est un plat à base de poisson, délicatement relevé et surtout avec de la citronnelle que j’adore ! On en a gouté plusieurs le temps de notre périple et aucune recette ne se ressemble, c’est pour ça que je le fais à ma façon, avec mes souvenirs, les recettes vues sur internet et ce que nous a dit notre ami cambodgien. Je l’ai adapté pour qu’il soit simple et rapide à faire, car nous aimons vraiment ça et j’aime bien faire plaisir à mon chéri le midi sans non plus trop me prendre la tête :)

Voilà la recette :

Il vous faut (pour 2 personnes)

- Du poisson blanc à chair (ici j’ai pris du colin mais la lotte c’est mieux)
- 3 CS de citronelle
- 2 CS de basilic
- 1 CS de coriandre
- 1 petite échalote
- 3 CS de Nuoc Nam
- 25 cl de lait de coco (une petite brique)
- un courgette
- 1 poignée de cacahuètes fraiches
- du riz

1) Mettre le poisson dans une poêle haute avec un peu d’huile

1-Poisson

2) Voici mes armes pour un repas rapide mais bon : les herbes surgelées !!! Tadammm2-herbes

3) Quand le poisson commence à se détacher, ajouter toutes les herbes (citronnelle, coriandre, basilic) et l’échalote émincées3-melang-herbes

4) A côté couper la courgette (ou les feuilles d’épinards, parce que j’en ai aussi mangé avec ça) en rondelle4-courgettes

5) Ajouter la courgette au plat qui mijote5-melange-courgettes

6) Mixer les cacahuètes fraiches6-cacahuetes

7) Ajouter les cacahuètes au plat et verser le lait de coco7-lait-de-coco

8) Laisser mijoter jusqu’à ce que le poisson et les courgettes soient cuits8-melange

Et voilà le travail, hummm ça sent bon la citronelle et c’est joli. Bon nous on met pas mal de riz parce que j’ai un gros mangeur mais normalement c’est moins :)9-Amok

Alors tu vas tenter la recette ? Si oui tu me diras si tu as trouvé ça bon :)