Browsing Category

Couture et Handmade

bloomer
Couture et Handmade

A bas les chutes #1

Comme j’ai un peu de temps (hûhû c’est une blague hein), j’ai repris un peu la couture, doucement… Doucement parce que pour faire 1 petit legging il me faut 3 jours, entre Melle Potiron et Petit Pois donc c’est très difficile d’avancer des projets plus importants comme me faire 2 jupes qui pourraient aller sur mon gros popotin post-grossesse… Bref. J’ai donc décidé de trier mes tissus et de virer toutes les chutes pour en faire de petits habits pour Melle Potiron. C’est simple, normalement rapide et surtout gratifiant car tu as l’impression d’avoir été au bout d’un projet. En plus, ça me remet dans le bain de la couture, maintenant que M.Geek m’a installé une super table dans mon bureau pour que je puisse coudre tranquillement. Résultat j’ai un vrai coin à moi avec mon bureau d’un côté et ma table de couture de l’autre, le grand luxe autant te dire.

Voilà les petits habits réalisés dernièrement pour Melle Potiron :

Un Bloomer du livre « Coudre pour bébé » fait dans une chute de tissu que j’avais déjà utilisée pour Petit Pois à son premier noël (nostalgie quand tu nous tiens…)

bloomer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite je lui ai fait un legging dans un tissu que j’adore puisque je me suis fait un pull avec, que je porte toujours d’ailleurs (peut-être l’une des seules créations que je porte régulièrement…)

Patron : France Duval Stalla

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vais continuer dans ma lancée, et espérer faire ma jupe tant attendue, en espérant qu’elle m’ira car la seule que j’ai faite c’est une version longue d’été que vous pouvez voir ICI.

Deer and dos

Couture et Handmade

La reconversion du tour du lit

Tu vois moi j’ai fini mon bilan de compétences et finalement ça ne m’a pas apporté grand chose, enfin si je suis tombée enceinte ^^. Par contre y’en a un qui a réussi sa reconversion, c’est le tour de lit de Petit Pois.

Nullipare que j’étais, j’avais acheté un tour de lit fait de plusieurs coussins pas très rigides. Je le trouvais mignon, j’ai craqué. Sauf que dès que Petit Pois a commencé à remuer, c’est-à-dire assez vite, les coussins ont commencé à s’affaisser et surtout il arrivait très facilement à passer une jambe ou un bras entre les coussins. Je suis plutôt partisane des tours de lits car justement j’ai un bébé qui bouge beaucoup et qui se cognait beaucoup la tête, le tour de lit amortissait bien les chocs. Sauf, que j’ai changé rapidement pour un tour de lit d’un seul tenant, beaucoup plus pratique et sécuritaire (à mon sens, je sais qu’il y a un débat sur le tour de lit, mais pour moi il n’y en a pas, c’est plus sécuritaire que de ne pas en avoir vu la tornade que j’ai…). J’en avais d’ailleurs cousu un quand j’étais à Barcelone, que j’aimais beaucoup mais que Petit Pois a détruit assez vite, les coutures n’étaient pas assez renforcées. Bref on apprend de ses erreurs hein.

Tout ça pour dire qu’en faisant le grand ménage dans la chambre de Petit Pois et en bougeant les meubles, j’ai retrouvé une partie de l’ancien tour de lit. Mon premier réflexe a été de le mettre à la poubelle, il ne servait à rien à part prendre la poussière et personne n’en voudrait car il manque 2 coussins sur les 6, impossible de mettre la main dessus.

IMG_0258

Puis je ne sais pas pourquoi j’ai eu l’idée de le transformer, de lui donner une seconde chance.

Pour devenir : UN POUF

Dans la chambre de Petit Pois y’a un endroit qu’il aime beaucoup c’est son coin avec une petite étagère Verbaudet, achetée en soldes, où dessus on a posé tous ses livres et surtout sa musique. Il adoooooore (et c’est un euphémisme) mettre son livre Clic Clac, dont j’avais parlé ici et il reste debout à écouter. C’est bien dommage non ?

Bref je me suis armée de mon découd vite pour découdre certains bords de 3 des coussins. Cela me faisait donc 6 faces, parfait pour faire un cube :

IMG_0262

J’ai associé les faces comme pour faire un cube, en gardant des liens pour faire joli.

Puis j’ai rempli le nouveau pouf de restes de tissus que j’avais et qui ne me servaient à rien, de ouatine, et d’une vieille couverture abîmée qui trainait aussi depuis belles lurettes : recyclage je t’ai dit ! J’ai refermé le tout à la machine :

IMG_0263

Et voilà le résultat, un nouveau pouf dans la chambre de Petit Pois pour qu’il puisse se poser tranquillement et écouter sa musique préférée (désolée c’est le bazar dans les livres…) :

IMG_0269

photo 4
Couture et Handmade, Mes bébés

Son lit de grand

photo 1Potiron arrive en octobre et j’avais donc prévu de transformer un peu la chambre de Petit Pois avant son arrivée. Il était hors de question de changer les habitudes de Petit Pois en même temps que l’arrivée de son petit frère/sa petite soeur, c’est déjà beaucoup à gérer. Comme nous voulions récupérer le lit à barreaux pour Potiron, il fallait engager une transition en douceur…

Celle-ci a déjà commencé en janvier, quand j’ai enlevé les barreaux du lit bébé de Petit Pois. Je voulais qu’il ait plus d’autonomie, même s’il n’a jamais voulu passer par dessus ses barreaux. C’était pour continuer dans mon optique de motricité libre, même si dans l’absolu il n’aurait pas du tout du être dans un lit à barreaux, mais sur un matelas au sol :) On ne peut pas être parfait, que voulez vous ! Le lit à barreaux a énormément d’avantages et notamment celui de rassurer et de contenir le bébé très nerveux que j’ai. En tout cas à 18 mois, on a enlevé un côté et tout s’est très bien passé. Il y a eu quelques fois où il est tombé sur un matelas que j’avais mis au sol, mais rien de grave, il ne s’était même pas réveillé c’est pour dire.

Il y a quelques semaines, je suis allée dans la maison de mes grands-parents que nous essayons de vendre et j’ai retrouvé le lit dans lequel j’ai dormi petite. Ce lit appartenait déjà à ma mère qui a passé toute son enfance dedans. J’aimais bien le côté vintage, les arabesques et je m’étais dit qu’en le repeignant en gris anthracite cela devrait lui donner un coup de jeune. Résultat nous l’avons ramené de Bretagne, coffre ouvert pendant 5H de route. Je l’ai repeint il y a quelques temps, je l’ai laissé dehors pendant plusieurs jours et nous l’avons monté ce matin. La peinture en bombe n’est pas d’une super qualité donc je vois quelques défauts par ci par là mais bon… J’aime beaucoup le rendu et j’espère qu’il plaira à Petit Pois qui le verra ce soir.

photo 3photo 2Depuis quelques jours, nous avons déjà enlevé le lit à barreaux qu’on a mis dans la chambre de Potiron (purée ça m’a fait bizarre aussi de voir un lit là) et Petit Pois a dormi sur son graaaaaand matelas au sol pour déjà appréhender l’espace. Globalement ça se passe bien, même s’il a tendance à se pelotonner en haut du lit et à se retrouver dans la largeur plutôt que la longueur :)) Ce soir ce sera le grand soir, je pense que je mettrai quand même un petit matelas au sol, bien que le lit ne soit vraiment pas haut (d’ailleurs il n’y a pas beaucoup de différences avec la hauteur de son lit à barreaux, tant mieux).

Prochaine étape ? La commode à langer qui va être échangée avec une commode simple que nous avons déjà. Nous ferons ça cet été car pour le moment, elle nous sert bien pour le changer… Mais l’objectif c’est que toutes les transformations soient faites avant le mois d’août pour que Petit Pois n’ait pas l’impression qu’on lui vole ses affaires pour Potiron :)

Et vous vous avez fait comment pour la transition entre les 2 bébés ? Vous avez fait le changement de lit à ce moment là ?   photo(2)

Couture et Handmade, Un peu de moi

Retrouver l’envie de coudre…

Manteau4Je ne suis pas passionnée, je ne l’ai jamais été. J’aime beaucoup de choses, je passe vite à autre chose aussi. C’est pareil dans tous les domaines, il faut me surprendre et être complexe pour que je continue de m’intéresser, en amitié, en amour, en boulot et en loisirs. Ca c’est dit ! La couture, ça m’est venu comme ça, il y a 3 ans, je m’en souviens bien parce que je regardais quelques blogs de lifestyle et de DIY (avant de tomber dans la blogo môman) et souvent je trouvais magnifique le travail fait par 10 doigts. Je me disais que ça devait être super de faire quelque chose de concret de A à Z, d’être fière de ce qu’on a créé et de pouvoir le montrer. Alors j’ai commencé à regarder les blogs de couture de plus près, j’ai vu de superbes choses, d’autres plus basiques, j’ai vu des filles qui faisaient leur garde-robe en entier, j’ai vu des morphologies différentes pouvoir s’habiller d’un même patron parce qu’elles pouvaient le modifier… Ca m’a plus, mais je me connais aussi alors j’ai d’abord emprunté la machine d’une copine. Elle me l’a laissé 3 semaines histoire que je regarde comme ça fonctionne, que je bidouille 2/3 trucs et que je vois.

J’ai vu, j’ai apprécié, et surtout je suis tombée dans la marmite.

La couture, c’est une machine, c’est de la technique, et j’aime ça. Il faut savoir comme elle fonctionne, changer l’aiguille en fonction des tissus, changer les bobines…

La couture, c’est des tissus par milliers, un choix infini pour faire quelque chose à ses couleurs, ou juste un costume pour un événement en particulier.

La couture, c’est la mercerie qui va avec, les boutons (j’en ai une collection), les biais, les fils, les accessoires…

La couture, c’est ce dire qu’on l’a fait soi-même, que ça nous correspond, qu’on y a mis notre coeur.

Bref, j’ai accroché, parfois j’ai beaucoup cousu, tous les soirs, parfois je n’ai pas touché la machine pendant des semaines, voire des mois.

Là je suis dans cette période creuse, où je n’ai AUCUNE idée, mais alors aucune… J’ai du tissu que je traine depuis un temps fou et qui me sort par les yeux, je n’ai pas de nouveautés sur lesquelles me projeter, je n’ai pas d’argent pour acheter de nouveaux patrons et je crois que je manque d’objectif en fait. Coudre pour quoi, pour quoi ? Parfois quand je vois les prix d’une robe basique, je me dis que le coût du tissu + le temps passé dessus ça ne vaut pas le coup que je m’y mette, alors qu’il y a quelques temps je trouvais ça logique de m’y mettre pour avoir quelque chose de personnalisé.

En fait je crois que je stagne et que j’aurai besoin de prendre des cours pour me perfectionner et trouver mes finitions mieux faites, cela me donnerait envie de plus porter ce que je fais… Dur dur de retrouver la motivation quand il faut se remettre dedans… Je crois que je vais aller sur quelques blogs couture ce soir pour me remettre de la motivation, d’ailleurs si vous avez des adresses de blogs à me conseiller ou des patrons à tester, n’hésitez pas !!!

PS : en photo mon dernier gros projet, le manteau du Petit Pois qu’il met tous les jours (la mère super fière quoi).

photo 18
Couture et Handmade

Petit gilet pas à pas #couture

J’ai découvert le patron et le tuto France Duval il y a un peu plus d’un an et je l’avais testé pour faire une partie de la tenue de Noël de Petit Pois. J’adore les gilets, je trouve ça adorable sur les enfants même les plus grands et celui-ci propose d’ajouter des mancherons (que je n’ai pas réalisé) et de le molletonné pour avoir bien chaud. L’année dernière je l’avais molletonné et suivi exactement le tuto, cette fois-ci j’ai fait 2 versions de gilets non molletonnés car je n’en avais pas et que j’utilisais des tissus un peu polaire donc cela me paraissait suffisant (et c’est le cas. Je vous propose ici un pas à pas de ce tuto, qui est déjà bien expliqué mais parfois avec des images c’est plus parlant, enfin j’espère.

Désolée j’ai fait les photos ce matin et la luminosité n’était vraiment pas là, il pleuvait des cordes :(

Vous avez choisi vos tissus intérieur et extérieur ? C’est bon, on peut y aller ?

1) On découpe les 4 pièces de son gilet suivant le patron fourni et on sélectionne 2 liens pour nouer le gilet.

photo 1

2) On coud les épaules endroit contre endroit de la doublure puis de l’extérieur.
photo 2

3) On prend la doublure et on l’étale devant soi, on place les liens comme sur la photo et on les coud à 0.5 mm du bord sur l’endroit de la doublure.

photo 3

4) On place l’extérieur du gilet sur la doublure, endroit contre endroit. Attention, les liens doivent être rentrés entre les 2 tissus, on ne doit pas les voir à ce moment-là. On épingle les ouvertures bras des deux côtés et l’encolure, jusqu’à la marque « fin de la couture » qu’il y a sur le patron. On coud suivant le placement de ces épingles (on s’arrête bien à la marque de fin).
photo 4

5) Ensuite on crante les angles et on retourne le gilet sur l’endroit, en passant par les épaules, suivant la taille que vous faites c’est un peu serré pour passer mais ça le fait.Vous pouvez voir que ça ressemble presque à un gilet dont on aurait pas encore cousu les côtés et le bas !

photo 11

photo 12

6) Pour coudre les côtés, c’est là que commence la gymnastique, on prend les deux côté de la doublure ensemble, endroit contre endroit et on les épingle ensemble, puis les deux côtés de l’extérieur et on les épingle ensemble. Ca ne fait pas très naturel comme ça et on a l’impression de faire une boulette mais non :) On coud tout le long du côté, d’abord sur la doublure puis sur l’extérieur.
photo 14

photo 15photo 6

7) Pour coudre le bas du gilet, on reste toujours avec le gilet à l’endroit et on pose endroit contre endroit les deux tissus.
photo 7 photo 8

Ca va vous faire un genre de boudin comme ça :) Que vous épinglez en laissant une ouverture au milieu (ce qui correspondra au milieu bas du dos du gilet, je sais pas si c’est clair !

photo 9 photo 10

On retourne le tout, et voilà !!!!!!!!!!! Ah non ce n’est pas fini, il faut faire une jolie couture rentrée en bas pour finir le gilet et une surpiqûre sur tous les bords (mais je ne l’avais pas fait les 2 dernières fois et ça tient très bien).photo 16 photo 17

photo 18

Couture et Handmade

Sureau… again #couture

Dis donc ça faisait longtemps hein que je ne t’avais pas montré de la couture pour moi ? Bah oui je suis comme ça je me fais désirer… enfin surtout je n’avais pas le temps et aucun projet qui me donnait envie. Mais avec le froid qui arrive : à moi les robes et jupes !!!! Oui je sais je suis l’inverse de tout le monde mais comme je déteste montrer mes jambes (believe me), les leggings et collants sont mes amis et c’est donc l’hiver que je suis tout le temps en jupe et robe. D’ailleurs la dernière fois que j’ai fait une couture pour moi c’était une jupe d’été mais extra longue, et pour la dernière robe courte c’était en janvier dernier. Donc tu vois je ne te mens pas :)

Aujourd’hui c’est encore une sureau de Deer and Doe que je te montre, oui je sais je ne change pas une équipe qui gagne, mais qu’est-ce que tu veux. Cousu Main et Cristina me dirait que je ne prends pas de risque, surtout que je n’ai pas mis la fermeture éclaire, j’avoue. MAIS j’ai doublé le bas de la robe, ce qui est une première pour moi en total freestyle (bon y’a des défauts résultat). Elle est tout à fait portable mais comme le tissu à un côté blouse de mamie (si tu peux le dire), j’ai trouvé qu’en ajoutant une chemise en jean et une ceinture pour cintrer le tout c’était pas mal, tant pense quoi ?

sureau1 sureau2 sureau3

Presqu’on dirait que je suis bien foutue :) Et en prime tu vois quasi ma tronche (teasing pour les Efluent Mums). Maintenant que je me suis faite une robe, je vais attaquer un gilet de berger pour Petit Pois (parce qu’il est trop craquant avec ça) et Charlotte Nurse Mama m’a parlé des poupées en chiffon donc je vais tenter aussi (sinon j’appellerai le Père Noël à la rescousse pour le cadeau de Petit Pois). J’te tiens au jus, comme on dit par ici…

Ca se voit que j’ai fait les photos toute seule et un chausson de Petit Pois s’est caché sur l’une d’elle sauras-tu le trouver ?