All Posts By

Lily Podecolle

potiron-podecolle
Mes bébés

Mon insaisissable

Je n’ai pas beaucoup écrit sur ma petite Potiron parce que je ne viens plus beaucoup sur le blog. Mais j’ai envie de garder une trace de ses 2 ans alors je ferai un petit article ici que je ne partagerai pas plus que ça, juste pour me souvenir.

Potiron est à part, une petite fleur qui ne donne son sourire que si elle est en confiance, une petite fille pensive et souvent ailleurs, une petite fille à la fois pleine de vie, de cascades, de cabrioles mais aussi de moments doux, calmes et réfléchis. C’est un peu mon paradoxe. Mon insaisissable. Elle ne se laisse pas apprivoiser comme ça et depuis qu’elle est bébé je sais qu’elle est différente. Oh nos enfants sont toujours différents hein, plus beaux, plus drôles, plus intelligents, mais ce n’est pas ça. Je sais qu’elle scrute différemment le monde, qu’elle joue différemment et qu’elle nous voit différemment. Je ne sais pas comment, je ne sais pas si cela passera, je ne sais pas l’identifier.

A la crèche, depuis la rentrée elle est chez « les grands », et j’ai déjà eu 3 réflexions du personnel « elle joue seule » « elle ne veut pas parler aux autres » « elle les snobe » « elle est dans son monde »… oui tout ça je sais. Elle ne snobe pas, elle détourne le regard si ça ne l’intéresse pas. Mais oui on dirait qu’elle snobe. Une seule personne a réussi à l’amadouer et depuis c’est l’amour fou, elle reste une bonne partie du temps entre ses jambes pour écouter les histoires. Quand aux autres personnes de la crèche ? Elle ne leur parle pas, ne les calcule pas, voir pleure si elles sont à proximité… tout simplement :)))

Mais quand Potiron donne, elle donne tout, des sourires en pagaille, des grimaces, des « blagues », des calins, des petites caresses quand son frère s’est fait mal, des calins quand elle voit que je ne vais pas bien…

Quand je dis qu’elle parle, en fait non elle ne parle pas. J’ai relu un article que j’avais fait pour Petit Pois à ses 2 ans et 1 mois, et il parlait très bien déjà et était dans la periode « c’quoi ça ? ». Aujourd’hui à moins d’un mois de ses 2 ans, Potiron dit 10 mots pas plus (dont papillon et éléphant quand même lol), pas de phrase, pas d’enchainement de mots. Elle comprend parfaitement quand on parle, même les notions de « dedans » « dehors » « dessus »… mais rien ne sort ou pas grand chose.

Est-ce que ça m’inquiète ? Parfois oui souvent non. Parfois oui car je ne sais pas où tout cela va nous mener et puis c’est toujours inquiétant quand on voit que son enfant n’est pas « dans la norme » et souvent non parce que je sais qu’elle parlera un jour comme tout le monde et qu’on entendra sa petite voix faire des phrases. Je m’inquiète plus lorsque j’ai des réflexions à la crèche, parce que je me dis que son comportement n’est pas « normal » si cela les alerte… Mais est-ce grave à, à peine, 2 ans ? Elle qui a la maison rit, joue, mange pour 4, dort de mieux en mieux même si pas beaucoup !

Le sommeil est une autre histoire, si jusqu’à 19 mois elle nous aura fait TOUT subir, c’est à dire aucune nuit entière et des endormissements horribles… depuis elle ne réveille plus la nuit ou alors si cauchemar exceptionnel. Par contre les couchers sont toujours un peu compliqué avec moi, mais seulement avec moi, je dois rester à côté d’elle jusqu’à endormissement, elle prend l’un de mes teeshirts et le renifle, s’endort enfin. Et me voilà partir pour une séance de ninja pour sortir de la chambre sans faire grincer le parquet… mission quasi impossible !

Bref, à bientôt 2 ans ma Potiron j’aime ta complexité même si parfois elle me fait peur, je sais que j’arriverai à affronter tout pour toi, pour ton bonheur, n’aies pas peur.

Mimiteddy2
Mes bébés

Retrouver un sommeil paisible avec Mimi Teddy de Pabobo

 

MimiTeddySi vous me suivez un peu, vous savez que le sommeil de Melle Potiron est chaotique, pour ne pas dire horrible… Depuis sa naissance, elle n’avait jamais fait 1 seule nuit complète et quand je parle de nuit complète je parle de 5h d’affilée t’emballe pas.  Cela a duré jusqu’à ses 19 mois, non stop pas une nuit de répit. Alors oui j’avoue parfois ça me fait glousser quand j’entends « mon fils de 4 mois ne fait pas ses nuits j’en peux plus » mouahahahahahah, voilà c’est dit.

J’ai pété moult fois un câble à cause de la fatigue, de l’énervement et du : pourquoi ça tombe sur moi ??????

Bref après avoir testé plein de solutions pas miracles, Pabobo m’a proposé de tester Mimi Teddy, projecteur musical d’étoiles, j’ai dit OUI. Étant donné que les nuits ET les couchers étaient catastrophiques, je me suis dit qu’il fallait tenter, sur un malentendu :)

En recevant Mimi Teddy (qui existe en bleu ou rose et aussi en Mimi Bunny) je l’ai trouvé déjà très mignonne et super douce, limite je l’aurai bien gardée pour moi. Elle a tout de suite plus à Melle Potiron qui lui a touché le ventre plein d’étoiles, intriguée.
On a fermé les volets et j’ai allumé les étoiles (2 boutons au dos permet de soi mettre les étoiles seules, soit la musique seule, ou les 2 en même temps), elle a souri et a essayé de les attraper sur le mur, sur ses mains et ses jambes, j’avoue c’était trop mignon.

Mimi Teddy c’est quoi ?

  • Une douce berceuse pour aider l’enfant à s’endormir
  • Sans fil, il trouve sa place partout
  • Tout doux, il projette un joli ciel étoilé dans la chambre
  • La peluche se lave à la machine (30°)
  • Il s’éteint tout seul au bout de 22 minutes (15mn pour la musique)

C’est cette dernière option que j’ai vraiment appréciée parce que du coup je pouvais laisser Melle Potiron avec en sachant que je n’aurai pas besoin de revenir marcher sur son parquet grinçant pour l’éteindre (et crois moi le parquet grinçant c’est juste l’horreur quand tu n’arrives pas à endormir un enfant !).

Concrètement est-ce que Mimi Teddy de Paboba m’a aidé ? Oui et Non. Oui parce que Melle Potiron est passé d’un moment du coucher difficile en pleurs, au fait d’être intriguée par les étoiles, ça l’a donc calmée. Par contre je ne mets jamais la musique qui ne l’apaise pas du tout pour le coup, il lui faut du calme. Non parce que les miracles n’existent pas ici et elle n’a jamais réussi à s’endormir avec, elle a toujours tenu bon jusqu’à ce que Mimi Teddy s’éteigne tout seul. Parfois même j’ai eu le droit à un rappel pour remettre les étoiles :D La magie des étoiles quoi !

Merci à Pabobo de m’avoir fait confiance pour ce test <3

parasol
Un peu de moi

Préparer sa trousse à pharmacie avant l’été, avec shop-pharmacie.fr

Les vacances approchent !!! Si si, nous partons dès le 1er juillet donc dans 3 semaines je suis officiellement en vacances et ça ne sera pas du luxe. Avec la préparation du BTS Diététique, les enfants et le quotidien à gérer en ce moment j’ai la tête dans le guidon et j’essaie de trouver des astuces pour gérer un peu mieux les choses : internet est mon ami. Enfin je devrais dire les commandes passées sur internet sont mes amies ! Une chose que je n’avais jamais testé c’est la parapharmacie en ligne et pourtant cela m’aurait évité bien des kilomètres à parcourir pour trouver une parapharmacie et acheter mes produits chouchous.

Alors pour ce départ en vacances, j’ai décidé de tester le site shop-pharmacie.fr, histoire de constituer ma trousse à pharmacie idéale pour partir cet été. Je suis plutôt du genre cool, et souvent je pars avec le strict minimum mais j’ai toujours :

- Un aérosol d’eau minéral, j’ai choisi la marque Avène (bonjour la voiture sans climatisation avec 2 enfants qui transpirent comme pas permis)

- De la crème solaire, indice 50 surtout avec les varicelles qu’on vient d’affronter

- Un spray anti moustique aux huiles essentielles (ça c’est pour moi car j’attire tous les moustiques à 20 km à la ronde, d’ailleurs je suis un anti-moustique pour les autres, invitez-moi :)

Shop-pharmacie.fr est un site qui propose des produits de parapharmacie avec des conseillers joignables gratuitement par téléphone.

On peut y retrouver plusieurs catégories de produits dont comme beauté, diététique et minceur, homme, maternité et bébé, produits naturels et bio, hygiène et santé et même médicaments.

Côté tarif, c’est équivalent à ma parapharmacie, j’ai comparé sur quelques produits. Certes il y a les frais de port à régler MAIS il y a régulièrement des offres promotionnelles, comme par exemple en ce moment 5 euros offerts sur la 1ère commande dès 35 euros d’achat, du coup les frais de port s’évaporent.

Points positifs :

- Pas besoin de se déplacer

- Une diversité des produits assez intéressante

- Des offres régulières

- Une offre de médicament (paracétamol, homéopathie, sirop, ovules gynécologiques, si si quand t’as pas envie de le dire à voix haute à la pharmacie ça peut servir…)

Points négatifs :

- Quelques marques bio que j’aurai aimé retrouver notamment pour les crèmes solaires, mais plusieurs marques sont déjà mises, notamment Weleda que j’utilise beaucoup.

Cet article a été réalisé en collaboration avec shop-pharmacie.fr

shop-pharmacie

allaitement
Mes bébés

Allaitement : une aventure de 19 mois qui s’arrête

Voilà, cet article je l’ai pensé 1000 fois dans ma tête, mais je ne savais pas quand est-ce que je le publierai. Depuis quelques jours, avec Potiron nous avons décidé d’arrêter l’allaitement, cela s’est fait en douceur, tranquillement, et au fil des mois. D’abord la crèche nous avait fait arrêté la tétée du midi en septembre, mais le matin, le soir et la nuit l’allaitement était maintenu. Puis au fil des mois, nous étions en phase, des tétées calins, des tétées nutritives, tout s’est passé parfaitement et nos moments ensemble m’ont rempli de joie. Les nuits restaient toujours compliquées, Melle Potiron avait besoin de ma présence, de mettre sa main dans mon teeshirt, de téter pour se calmer, de sentir mon odeur. Dès qu’elle pleurait, se faisait mal ou avait peur, elle voulait téter, mais tout se passait bien.

Et puis j’ai commencé à être fatiguée, fatiguée de me lever la nuit pour qu’elle tête, de finir mes nuits avec elle dans mon lit, entre Mr Geek et moi, fatiguée d’être son rocher dans toutes les tempêtes émotionnelles qu’elle traversait (et elle en traverse un paquet, cette petite est très sensible), ne pas pouvoir être remplacée par son papa parce que c’était moi et personne d’autre. Une ou deux fois elle a été gardée par mamie un week-end entier et ne tétait pas, sans souci…

Et puis, pendant 1 semaine elle a du être gardée par sa mamie, car j’étais en stage et Mr Geek en déplacement, j’avais un peu peur pour l’allaitement, et finalement elle a passé une super semaine : aucun réveil la nuit, pas de demande pour téter, aucun problème d’endormissement et moi pour la 1ere fois je n’ai pas eu besoin de tirer mon lait en son absence. Après en avoir parlé avec Mr Geek, je me suis dit que c’était le bon moment pour arrêter en douceur, qu’à son retour elle ne téterait plus. Quand je l’ai récupéré, la première chose qu’elle a voulu c’était téter, sauf que je n’ai plus eu de montée de lait comme d’habitude, je n’avais pas tiré mon lait exprès. Elle a tété et finalement s’est arrêtée pour passer à autre chose. Elle l’a refait 2 fois les autres jours et a vu que rien ne se passait, alors je lui ai dit qu’on arrêtait la tétée mais qu’on continuait les câlins d’amour quand elle voulait, à volonté.

Depuis 10 jours, j’ai de plus en plus de câlins, elle ne demande plus à téter et ne se réveille presque plus la nuit, car je crois qu’elle a compris que ce n’était plus la peine de stimuler la lactation au pic de 4h du mat :)

Je suis nostalgique mais pas tant que cela finalement, 19 mois c’est une sacrée aventure, une aventure que je n’aurai jamais imaginée tant les débuts ont été difficiles et douloureux. Je suis heureuse d’avoir partagée ça avec elle et j’espère que ça lui aura apporté de belles bases d’amour et de partage.

19 mois et c’est fini, on entre dans une nouvelle aire : celle où je vais pouvoir me racheter de vrais soutifs sans dégraffage et aussi avec 3 tailles en moins qu’avant d’être enceinte :DDD

Merci ma poupette d’avoir partagé cet allaitement avec moi, cet allaitement qui m’a tant apporté et qui restera l’un des plus beaux moments de complicité dans mon coeur.

Sourire
Un peu de moi

10 choses qui me donnent le sourire

J’ai lu l’article de Marjolie Maman sur les 10 choses qui lui donnaient le sourire et j’ai eu envie de faire à mon tour cet exercice. Aujourd’hui il pleut des cordes, il fait presque nuit, mon Petit Pois est parti depuis plusieurs jours chez sa mamie (même si tout va bien, que je l’ai tous les jours au téléphone et qu’il s’éclate, bah il me manque un peu quand même…) et du coup j’ai eu envie de me faire sourire :)

10 choses qui me donnent le sourire et me rendent heureuse :

1) Quand je tombe sur une mini chaussette dans le fond de la gigoteuse, dans mon lit, dans un endroit improbable… Ca me fait toujours penser au fait que Melle Potiron est toute petite et ça me donne envie de manger ses petits pieds dodus.

2) Quand je monte sur la balance et que je vois que depuis plus de 6 mois je suis au même poids et que j’arrive à stabiliser ce nouveau poids de forme qui est le mien.

3) Quand je reçois un colis, attendus ou non, qu’est-ce que ça me fait plaisir. On ne reçoit tellement plus de lettre (à part les impôts bonjour) que recevoir quelque chose qui nous est personnellement adressé ça fait du bien.

4) Quand je comprends enfin quelque chose en biochimie, cette matière qui me fait tant peur et qui petit à petit commence à me laisser entrevoir ses « joies ». Hier j’étais tellement heureuse de comprendre les glycérophospholipides et leur structure chimique que j’ai eu le sourire toute la journée… Il en faut peu pour être heureux…

5) Quand Petit Pois me parle de mille choses en 1 seule phrase et que je ne suis rien, mais que lui à un méga sourire et a l’air tellement heureux de me raconter plusieurs infos mélangées que je le trouve si beau et si drôle.

6) Quand le matin je vais chercher Melle Potiron pour sa première tétée dans le lit, qu’elle me dit « tété ? » et qu’elle vient se blottir contre moi.

7) Quand Maya le chat se pose sur moi pour me réchauffer, qu’elle ronfle à  moitié de son gros sommeil et qu’elle s’étire complètement, j’ai l’impression que c’est le plus heureux des chats (qui serait parfait si elle ne chiait pas à côté de sa caisse bordel, des astuces ?)

8) Quand on parle tard dans le lit avec M. Geek, de futur, de projet, d’envie, qu’on parle vraiment quoi, pas juste une petite discussion entre 2 portes. J’ai toujours aimé ces discussions qu’on a tous les deux jusqu’à tard et je suis toujours heureuse quand on arrive à en avoir malgré la fatigue et les couchers pas toujours à la même heure.

9) Quand M. Geek me rapporte un pain au chocolat encore chaud de la boulangerie : mais quelle tuerie !!!!

10) Quand on se retrouve tous les 4 dans le lit le week-end, serrés comme des sardines, avec le chat en prime par dessus tout le monde et qu’on est heureux, mais serrés, mais heureux.

Et toi c’est quoi qui te donne le sourire en ce moment ?

IMG_6720
Un peu de moi

What’s in my bag ? Vide ton sac !

Avec la Team Bordeaux on a décidé de vous proposer régulièrement un article sur un même thème pour que vous puissiez voguer entre nos différents blogs et découvrir pourquoi pas de nouveaux univers.

Pour le premier article, on a décidé de vous ouvrir nos sacs à main ! Alors moi je change très souvent de sac à main, je passe du sac en bandoulière, au sac à dos, du mini sac au sac de Marie Poppins, je n’ai jamais le même sac. Mais en ce moment, j’ai repris celui-là, un sac Catherine Parra que j’ai depuis 3/4 ans il me semble.

IMG_6719Dans mon sac on y trouve :

- Des « gounfles », baptisées ainsi avec mon amie Magali lors de notre voyage au Québec en 2010. C’est donc des gants/moufles doublées en polaire hyper chaud mais qui commencent malheureusement à se trouver. Mais qu’est-ce que je les aime, et qu’est-ce qu’elles sont chaudes.

- Deux bonbons Krema qui date de l’anniversaire du fils de mon amie Charlotte (du blog Happy Hippy Banana), oui j’avoue j’ai fait la mère indigne et je les ai gardé, mais tu remarqueras que je ne les ai pas mangé non plus :) En fait je les ai oublié au fond du sac..

- Une voiture Flash Mac Queen que j’avais pris dans mon sac pour la prise de sang de Petit Pois, sa première fois jeudi dernier et il était bien content de l’avoir dans la main. Il a quand même dit à la fin à la dame « moi je suis trop fort t’façon ».

- Une vachette en plastoc que Potiron se trimballe partout, mais je n’ai toujours pas identifiée à qui elle l’a chourée. D’ailleurs si tu la reconnais fais moi signe. Du coup régulièrement elle se retrouve dans mon sac et je ne sais pas par quelle magie !

- Mon porte feuille à paillettes où y’a un peu toute ma vie et surtout beaucoup de cartes de fidélité qui ne servent à rien.

- Mes lunettes de soleil parce que depuis bientôt 9 ans que je suis à Bordeaux j’ai appris qu’il fallait tout le temps avoir ses lunettes. D’ailleurs cet après-midi, ils prévoient 17 degré et on est le 15 février, normal quoi.

- Mes lunettes de vue, bien que je ne les mette pas souvent, je les ai dans mon sac au cas où (ou cas où quoi d’ailleurs je ne sais pas).

- Un stylo, euh non 2 stylos, enfin parfois 4/8/12 stylos parce que j’ai toujours l’impression que je n’en ai pas dans mon sac du coup j’en ajoute un. Au final, le jour où je change de sac je me rends compte que j’en ai carrément trop, et que certains ont fui forcément…

- Des pièces et des boutons, ça c’est quand je racle bien le fond du sac. Les pièces sauveuses de quand tu vas à la boulangerie et qu’il te manque 20 centimes et que MIRACLE tu trouves une pièce au fond du sac. Du coup je les laisse toujours au fond du sac, je ne les ramasse jamais ! Pour les boutons, j’avoue que j’ai un problème, je les garde tous, comme ma grand-mère (à sa mort on a découvert des boites entières remplies de boutons….) alors que je les recouds jamais.

- Les écouteurs toujours emmêlés qui m’énervent au plus haut point et qui ne me servent pas beaucoup en fait, mais que je garde quand même en vrac au fond au cas où.

- Le paquet de mouchoirs, hyper utile avec des enfants, y’a toujours une morve au nez à essuyer ou une bouche à nettoyer… Et avec les rhumes en cascade de cet hiver je vérifie que j’en ai toujours dans mon sac.

Dans mon sac il n’y a pas de téléphone parce que là plupart du temps je l’ai dans ma poche de manteau, j’ai tellement peur de le perdre ou qu’on me le vole que je le garde dans ma main, dans ma poche. Je me suis toujours dit que le vol de mon sac ne me ferait pas grand chose (d’ailleurs ça m’est arrivé 2 fois), mais le vol de mon téléphone avec les photos de mes enfants dedans ça me ferait vraiment mal. Du coup, il est greffé à moi.

Par contre, ce n’était pas dans mon sac là (oui je l’ai vraiment pris sur le vif !!) mais normalement il y a aussi mes clés de maison, un totebag et souvent un foulard.

Voilà tu en sais un peu plus sur moi, et si tu veux retrouver les sacs des copines de la #TeamBordeaux c’est par ici :

Pteapotes

Mamourblogue

Dress me and my kids

Modaliza photo

Hautes comme 3 pommes

Maman au balcon

Mummyaddict

Charly Chouquette

Le blog de Vio

Chroniques de maman