Voyages et cuisine

Amok cambodgien à ma façon #recette

Il y a 2 ans, j’ai passé 6 mois en Asie, à faire plusieurs pays dont le Cambodge. J’y suis restée un peu plus d’un mois car on a adoré, les gens, l’histoire, les paysages… Côté cuisine, j’avoue qu’on a pas trop accroché, on arrivait de la Thailande et du Laos où on aimait tout et là pour le coup, c’était moins notre tasse de thé. Sauf que Mr Geek avait déjà été au Cambodge quelques années avant et se souvenait d’un plat qu’il avait ADORE, proposé par son ami cambodgien : le Amok, plat national cambodgien (ou quasi !).

Souvent servi dans une noix de coco ou une feuille de bananier, c’est un plat à base de poisson, délicatement relevé et surtout avec de la citronnelle que j’adore ! On en a gouté plusieurs le temps de notre périple et aucune recette ne se ressemble, c’est pour ça que je le fais à ma façon, avec mes souvenirs, les recettes vues sur internet et ce que nous a dit notre ami cambodgien. Je l’ai adapté pour qu’il soit simple et rapide à faire, car nous aimons vraiment ça et j’aime bien faire plaisir à mon chéri le midi sans non plus trop me prendre la tête :)

Voilà la recette :

Il vous faut (pour 2 personnes)

- Du poisson blanc à chair (ici j’ai pris du colin mais la lotte c’est mieux)
- 3 CS de citronelle
- 2 CS de basilic
- 1 CS de coriandre
- 1 petite échalote
- 3 CS de Nuoc Nam
- 25 cl de lait de coco (une petite brique)
- un courgette
- 1 poignée de cacahuètes fraiches
- du riz

1) Mettre le poisson dans une poêle haute avec un peu d’huile

1-Poisson

2) Voici mes armes pour un repas rapide mais bon : les herbes surgelées !!! Tadammm2-herbes

3) Quand le poisson commence à se détacher, ajouter toutes les herbes (citronnelle, coriandre, basilic) et l’échalote émincées3-melang-herbes

4) A côté couper la courgette (ou les feuilles d’épinards, parce que j’en ai aussi mangé avec ça) en rondelle4-courgettes

5) Ajouter la courgette au plat qui mijote5-melange-courgettes

6) Mixer les cacahuètes fraiches6-cacahuetes

7) Ajouter les cacahuètes au plat et verser le lait de coco7-lait-de-coco

8) Laisser mijoter jusqu’à ce que le poisson et les courgettes soient cuits8-melange

Et voilà le travail, hummm ça sent bon la citronelle et c’est joli. Bon nous on met pas mal de riz parce que j’ai un gros mangeur mais normalement c’est moins :)9-Amok

Alors tu vas tenter la recette ? Si oui tu me diras si tu as trouvé ça bon :)

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Delphinesbooks 9 février 2015 at 10 h 57 min

    Nous aussi on est fan du amok, on avait pris des cours au cambodge et en fait c’est méga balaise à faire, il faut préparer une pâte à base de citronnelle, keffir, galangal et autres choses qu’on trouve difficilement en France. Bref j’ai retenté ici mais c’est vraiment trop compliqué. Ceux qu’on a gouté là bas avaient en effet toujours un goût assez différent mais celui qu’on avait cuisiné était vraiment comme les « vrais » qu’on y mangeait. Parce que je trouve que c’est le galangal qui lui donne vraiment son goût si unique. Nous maintenant on va au resto à Paris pour retrouver le vrai goût !! Parce que le amok se cuisine en fait dans toute l’asie du sud est, et il est effectivement qu’à la citronnelle (que j’adore aussi). Bref désolée de mon roman mais je suis tellement fan du amok !!! Sinon happy 20 au petit pois (le mien c’était aussi hier et il est beaucoup moins autonome que le tien, mais je sais que c’est de ma faute…)

    • Reply Julie Podecolle 10 février 2015 at 8 h 52 min

      C’est clair que le vrai est incomparable mais j’avoue que ça fait du bien d’avoir un truc « rapprochant » qui réconforte et fait du bien (et fait manger du poisson par la même occasion). Nous aussi on avait fait des cours au cambodge et en thailande de cuisine c’était super ! Merci pour l’anniversaire de Petit Pois :) Pourquoi ça serait de ta faute si ton petit n’est pas autonome, chaque caractère est différent tu sais ! A bientot

      • Reply Delphine 10 février 2015 at 12 h 17 min

        Je dis ça, parce que je ne le pousse pas du tout à l’autonomie, on a tendance à le surprotéger (un peu trop) mais ça viendra !

  • Reply elise 11 février 2015 at 14 h 54 min

    Merci pour ta recette, déjà tentée 2 fois (une fois courgette, une fois épinards, c’est un super planque-légumes !), un régal (et moi je ne connais pas la « vraie » version, donc ça me semble parfait !)

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Retrouver l’envie de coudre…

    Je ne suis pas passionnée, je ne l'ai jamais été. J'aime beaucoup de choses, je passe vite à autre chose...

    Fermer