SAMSUNG CAMERA PICTURES
Un peu de moi

2017, l’année de la prise de risque, j’ose !

2017, celle de mon retour au statut étudiant


Depuis quelques mois j’ai décidé de me lancer dans la reprise des études, un BTS en diététique et nutrition parce que l’alimentation me tient à coeur, le bien manger surtout, la prévention auprès des enfants, des femmes enceintes notamment. Je pense que l’alimentation est au coeur de beaucoup de choses, de la santé bien sûr, mais aussi de la convivialité, du bonheur, de l’environnement et bien d’autres sujets qui finalement se croisent autour d’une belle et bonne assiette.
Bref, j’ai débuté l’année scolaire en cumulant mon travail en communication, mes 2 enfants et les cours. A la fin de décembre, le bilan était sans appel : je fais tout mal. A vouloir tout faire, je suis passée à côté de pas mal de choses, je suis crevée et donc aucunement patiente avec les enfants, qui  me le rendent bien, je suis en retard dans mon travail et j’ai un mois de décalage dans les cours et plusieurs devoirs non rendus.

Après un énième pétage de câble après une journée trop remplie, M. Geek et moi avons parlé, jusque tard pour savoir ce qu’il était possible de faire.

Oui j’ai envie de passer ce BTS
Oui j’ai envie de faire cette reconversion
Non je ne veux pas continuer dans la communication
Non je ne peux pas tout cumuler au risque de tout rater

Il m’a donc proposé de me consacrer totalement à mes études et aux enfants. D’arrêter mon travail de freelance, que j’ai mis 8 ans à bâtir. Au départ j’ai refusé, j’ai eu peur, très peur, de dépendre de lui, de ne plus être autonome, d’être « une femme entretenue », de perdre ma crédibilité, de n’avoir plus aucun statut que celui d’étudiante de 34 ans, de n’avoir aucun revenu.
Parce qu’en ayant créé ma société j’ai perdu le droit au chômage et à toutes les aides qui peuvent aller avec. Non content de nous ponctionner au maximum, nous mini-entreprises d’1 ou 2 personnes, si on arrête notre société, nous n’avons que nos yeux pour pleurer (c’était la minute je suis entrepreneur en France et je te le rends bien).

Alors j’ai dit non.


Et puis j’ai parlé, à des amies (coucou les Milfs, coucou Charlotte, coucou Céline), j’ai ravalé ma fierté et imaginé ce que pourraient être mes journées si je pouvais étudier sur plusieurs heures, lire des livres en rapport avec la nutrition sans me faire interrompre, regarder une conférence, participer à un colloque ou m’investir dans une association sur la prévention et l’alimentation. Me faire un réseau quoi, commencer doucement à m’orienter vers ma nouvelle vie.

Je n’ai pas envie de regretter de ne pas être allée jusqu’au bout de mon idée.
Je sais que même si c’est dur financièrement j’arriverai toujours à m’en sortir, comme je le fais depuis le début.

Alors j’ai dit oui.


J’ai dit oui au fait de stopper mes clients, de leur trouver quelqu’un pour me remplacer, j’ai dit oui au fait de dire aux gens que je suis étudiante désormais, ça sera mon unique statut, j’ai dit oui à la prise de risque et au saut dans le vide, comme je l’ai fait il y a 8 ans lorsque j’ai donné ma démission pour me lancer en freelance.

Je ne sais pas ce que cela m’apportera, ou le vent me portera, je ne sais pas si je fais bien, ou mal, si je vais le regretter amèrement, si je vais m’épanouir, mais comme il y a 8 ans, je pourrai dire plus tard « j’ai osé, je l’ai fait ». Si aujourd’hui je suis fière de m’être lancé il y a 8 ans, j’espère dans 8 ans pouvoir me dire la même chose de mon changement d’orientation, qu’il m’apportera autant de joie et de rebondissement que ces 8 années en freelance.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply doripette 4 janvier 2017 at 20 h 23 min

    whaou super projet!!
    je crois les doigts pour toi cette année va surement etre riche d’evenements alors ;)

    et bonne année

    • Reply Lily Podecolle 4 janvier 2017 at 20 h 47 min

      Merci, oui ça risque d’être plein de rebondissements ;D Bonne année à toi aussi !

  • Reply Sarah 4 janvier 2017 at 20 h 36 min

    En effet c’est un grand saut dans le vide mais au moins tu ne resteras pas sur des  » et si j’avais essayé/ osé »! Et tu n’as pas le droit au congès parental non plus à cause du statut freelance?

    • Reply Lily Podecolle 4 janvier 2017 at 20 h 46 min

      Non je n’ai droit à rien :( mais bon j’ai mis un peu d’argent de côté et puis je trouverai bien des moyens d’arrondir les fins de mois j’espère !

  • Reply charlotte 6 janvier 2017 at 10 h 11 min

    SAY YES TO 2017

    Bravo pour le chemin parcouru ma poule et je sais que la route va te mener vers plein de belles aventures ;)

    bises bises

    • Reply Lily Podecolle 12 janvier 2017 at 9 h 45 min

      J’espère aussi voir de nouvelles aventures !! Bisous

    Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    defi-green-blog
    Mon Défi Green en 2017 #Défigreenblog

    2016 a été une grande année de changements pour moi, des changements positifs qui je l'espère me porteront loin. J'ai...

    Fermer